Maroc : s’endetter pour payer les dettes

Christine Lagarde, présidente du FMI

Selon Alfred George Paul Martin, dans son livre « Quatre siècles d’histoire marocaine », à la veille du protectorat le Maroc empruntait encore le 4 Mars 1910 pour le règlement des créances internationales antérieures au 1er juin 1910.

« Outre l’emprunt de 1904, le gouvernement marocain à l’époque emprunte à la banque d’état, crée par le traité d’Algésiras, une somme de 90 millions productifs d’intérêts à 5 % et amortissables en 75 années », a-t-il écrit.

« Pour cet emprunt les souscriptions publiques ont été ouvertes simultanément : A paris, pour la tranche française qui est de 70.786.500 francs; 20.225.000, pour la tranche Allemande :; A Madrid ; 10.112.500, pour la tranche espagnole. Soit au total 101.124.000 en francs. Et dès lors, les trois Monnaies de Paris, Berlin et Madrid se préparent à frapper une série de monnaies d’argent semblables à l’Aazizi nouveau que nous connaissons mais qui, cette fois sont du Hafidi… »

Rien n’a changé depuis, le Maroc emprunte toujours à 5% et ce sont toujours les mêmes prêteurs. Non sans raison, le président du FMI doit toujours être de nationalité française. Mais le pire c’est que l’Etat marocain n’arrive plus à payer ses dettes en raison de la mauvaise gestion, la corruption et le clientélisme qui règne dans le pays.

La DGED a beau révéler que le Maroc a emprunté 200 millions de dollars pour payer les fonctionnaires. Faux ! Ces fonds destinés à rembourser des dettes dont les échéances sont arrivées à terme. Oui, ce prêt à honorer une tombée d’un ancien crédit qui arrive à échéance.

En dépit de l’opacité avec laquelle les affaires publiques sont gérées, il est connu, depuis belle lurette, que le Maroc ne rembourse pas sa dette que par de nouvelles dettes. Et c’est cela que le Marocain doit retenir- l’ENLISEMENT DANS LA DETTE- tout le reste participant du menu détail.

Le Maroc a atteint le paroxysme de l’effet de levier (capacité de contracter de nouveaux emprunts) et qu’il se dirige d »un pas ferme vers la planche à billet. Le souverain se trouve en France pour réfléchir à une sortie pour le pays.

3 Comments

  1. ce que nos chers voisins de l’est , createurs et moderateurs de ce site , doivent retenir de cet article , malgré nos problémes de gestion , on est reconnu comme etat nation depuis des siecles !!

  2. Dged38 n’en avez-vous pas marre de distiller votre puanteur du régime alors que tout est étayé par des faits et arguments? Et ne croyez pas malade mental, que l’usage des majuscules vous donne raison et rend votre commentaire véridique et consistant. A l’administrateur Chris Coleman, allez-vous nettoyer cette horreur depuis le temps que je vous le demande?

  3. BabElOuedAchouhadas

    Comment se fait-il que la Maroc s’enfonce dans l’endettement alors que parallèlement et en moins de 17 années son Roitelet est devenu la 7e fortune mondiale et la 1ere en Afrique ?

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.