Maroc : Un an après, le Rif toujours assiégé

Un an après la campagne de détention organisée par le Makhzen contre la population du Rif continue. Al Hoceima vit encore sous un état de siège. Les détentions, la répression et les juges injustes se poursuivent.

La cruelle répression a poussé des centaines de jeunes à fuir la région. En Espagne, ils sont malmenés par la police de l’État espagnol complice du Maroc. Samedi dernier, plusieurs jeunes ont entamé une grève de la faim de le Centre Fermé d’Etrangers de la commune d’Aluche, à Madrid. L’État espagnol a refusé la recevabilité de leurs demandes d’asile.

D’autre part, deux prisonniers politiques rifains sont en danger de mort : Rabie El Ablak, mène une grève de la faim depuis 14 jours. Abdelali Hodou, depuis 18 jours.

Entre-temps, le roi Mohammed VI continue de privilégier le silence face à ce qu’il se passe au Maroc. Même par rapport à la campagne de boycott qui secoue le le pays depuis plus d’un mois.

 

Tags : Maroc, boycott, rif, hirak

2 Comments

  1. L espagne est le complice privilegier du regime marocains a l encontre du peuples du Rif est du peuple Sahraoui
    mais l espagne se morcellera comme un gruyere bientot elle elle sera secouer par la grace divine une colere sans precedent dans l histoire de l humanites personne n est dupes au maroc il n y a pas de roi ou de leader garant du peuples tout ceux est celles qui avaient les idees pour unires le peuples est lui rendre sa dignite sont a l etranger tout le monde fuit un bateau de pirates qui coure a sa perte un navire sans commandant rien que des pirates.
    mais dieu est grand la chutes des monarchies est arrivees dans le monde musulman toutes ses marionnettes aux tetes couronner illegitimement seront dechus de leurs trone.

  2. Les rifaons c ‘est comme un caillou avec des cheveux sur la tête . Mkhzen aurait pu envoyer l ‘armée tirer sur le caillou

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*