Maroc : un étudiant sahraoui assassiné par les baltajias du Makhzen

Abderrahim Badri a été assassiné samedi à l’université d’Agadir par un groupe d’étudiants marocains portant des masques.
Badri était l’un des étudiants sahraouis les plus actifs à l’Université d’Agadir dans la défense des droits de l’homme et des étudiants sahraouis.
Le Maroc continue d’inciter les marocains contre les sahraouis, bien que ces derniers n’ont pas besoin d’être mobilisés en raison de la haine qu’ils portent dans leurs cœurs contre les sahraouis. Une haine inculquée par la propagande du Makhzen. A Laayoune et Dakhla, les colons marocains sont souvent mobilisés pour réprimer la population sahraouie.

La méthode n’est pas nouvelle. Les services secrets marocains ont toujours mobilisé les étudiants contre les militants marocains et sahraouis.

Il n’y a aucun espoir de voir l’Etat marocain mener une enquête et arrêter les coupables. Un crime qui s’ajoute à la longue liste de militants assassinés par des mains lâches.

 

Tags : Maroc, Sahara Occidental, Polisario, Abderrahim Badri, Université d’Agadir

2 Comments

  1. il viendra le jour ou ces voleurs su sahara, ces cochans degagent du sahara occidentale

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*