Maroc : une citerne d’Afriquia prise en flagrant délit de livraison à une station Petrosud

A chaque jour qui passe, les méthodes du Makhzen et ses voleurs sont mises à nu par les activistes des réseaux sociaux. Ils viennent de dévoiler le nouvel habillage vêtu par Afriquia, la société de l’éternel ministre Aziz Akhannouch que le roi du Maroc voulait mettre à la tête du gouvernement après avoir destitué les islamistes du PJD.

Les stations d’essence Afriquia ont été déguisés. Maintenant, elles portent un nouveau nom et une nouvelle couleur : Petrosud au lieu d’Afriquia et le vert au lieu du bleu. Mais ils ont oublié de changer la couleur de leurs camions qui font la distribution des carburants. C’est ainsi qu’un des camions non-camouflés a été pris en flagrante livraison chez une station Petrosud.

Afriquia n’est pas la seule société à changer de nom dans l’espoir de contourner le boycott citoyen. La bouteille d’eau Sidi Ali a aussi changé de nom. Elle devient Aïn Atlas.

 

D’autre part, la société Danone-Centrale se trouve en état de faillite non déclarée. Ses fournisseurs pleurnichent auprès des épiciers pour qu’ils acceptent leur marchandise. Regardez la vidéo:

Les méthodes du Makhzen ont suscité beaucoup de commentaires humoristiques. Parmi ceux-ci : « Chacun sa chance. En Inde la vache est sacrée. Au Maroc, l’âne est parlementaire ».

 

Tags : Maroc, boycott, Afriquia, sidi ali, danone, centrale, Aziz Akhannouch

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*