Les marocains, la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf

La presse du Makhzen, c’est-à-dire les torchons de la DGED, s’est mise dans un sale pétrin. Elle alimente depuis l’accession du Mongole VI, le mythe d’un Maroc qui a tous les ingrédients d’une puissance régionale, démocratique, prospère et audace.
Les marocains, bernés par la propagande du régime, y sont devenus accros. Ils ont besoin de se nourrir constamment du robinet de la DGED pour maintenir le mythe et la légende de ce Maroc qui dépasse l’Algérie dans tous les domaines, selon leurs propres croyances.
Il n’y a que les marocains qui peuvent avaler les salades racontées sur le Sommet UE-UA. Selon les esprits qui agissent sous l’effet du hachisch, ce sommet est devenu le sommet du « Mongole VI » qui est arrivé à Abidjan contraint par la défaite diplomatique qu’il a encaissée et qu’il essaye de dissimuler.
Tout le monde aura constaté que le roi du hachisch n’avait pas quitté d’une semelle son maitre Macron pour une et unique seule raison : recevoir à son crochet les poignées de mains des chefs de délégations pour voiler son isolement et faire en sorte que le maitre ne tend pas la main au Président de la RASD, ce qui rajoutera une dose supplémentaire d’humiliation à l’ obligation forcée de s’assoir à la même table que le président sahraoui. Depuis début Septembre la diplomatie marocaine a été sur tous les fronts pour empêcher la présence de la RASD à ce sommet.
Le Maroc a utilisé à fond le mégaphone pour se faire entendre, mais sa voix est restée si inaudible qu’il s’est résigné à emprunter les voies de la propagande pour se consoler : « Ghali sera-t-il arrêté pour crime contre l’humanité suite au mandat lancé à son encontre par les juges Espagnols en 1995 ? » ou encore « Une porte-parole de UE, déclarant que même présente la RASD ne sera pas reconnue par les 28 ». Le Bourita du roi Marocain des affaires du hachisch disait tout petitement que « La RASD ne signera rien ??? ». Et pour clore le cirque, la prostituée diplomatie de son altesse et sa servile presse de service ont trouvé la parade en sonnant « la présence du roi a rendu invisible la délégation sahraouie ». Ils doivent trouver quelque chose pour consoler les malheureux marocains. Une autre cinglante défaite transformée en victoire d’un roi qui a perdu tout sens de la raison à trop subir de gifles à tous les coups. Ce sommet UA-UE est venu confirmer aux marocains que la RASD est une réalité incontournable avec qui, tôt ou tard, le Maroc doit composer.

Comments are closed.