Melilla : Réponse marocaine aux déclarations de Mme Mogherini

Décidément, la déclaration de Mme Moghrini a été très mal accueilli au Maroc. La réponse des autorités marocaines ne s’est pas faite espérer.

Mme Mogherini a été interpellée dernièrement par des eurodéputés sur la présence militaire marocaine au Sahara Occidental. Sa réponse a provoqué des grincement des dents au Maroc. « Le Sahara occidental est inscrit sur la liste des territoires non  autonomes de l’ONU », a-t-elle écrit dans sa réponse.

Les marocains, qui ne veulent rien entendre du droit dans la question du Sahara Occidental qu’ils colonisent depuis plus de 40 ans, ont voulu exprimer leur mécontentement dans leur frontière avec l’Europe la plus proche : la ville espagnole de Melilla.

En effet, les autorités marocaines ont lâché ce matin près de 300 subsahariens dont 100 ont réussi à atteindre la ville. Rabat a voulu rappeler qu’il possède une arme redoutable contre l’Europe : les milliers de candidats à l’immigration clandestine qui n’attendent qu’un petit geste du Makhzen pour sauter sur les barrières qui entourent les deux enclaves espagnoles en Afrique.