Mémoire : comment Macron a dupé son électorat

Algérie. Après son clash avec Macron, Yanis s’explique et découvre le double discours macronien (Vidéos)

 

Pauvre Yanis, il a-t-il cru lui aussi les propos de Macron sur la guerre d’Algérie durant sa campagne électorale pour les présidentielles 2017 ? Les promesses de Macron n’engagent que ceux qui y croient. Maintenant il a le droit à l’autre visage de janus Macron : « mais qu’est-ce que vous venez m’embrouiller avec ça ? » Le gars Yanis a-t-il vraiment cru aux promesses électorales de Macron faites aux Algériens et aux Français d’origine algérienne et plus généralement d’origine africaine ?

Comme écrit dans le MW n°11 et MW n°12, les présidents français quand ils vont en Afrique et ailleurs s’adressent d’abord à leur opinion publique et nullement aux autochtones. L’homme double est-il allé faire son numéro de cirque pour appâter le chaland ?

On résume :
– Avant les élections présidentielles, il déclarait en Algérie : « Et dire à chacune et chacun, on doit réconcilier ces mémoires. Ce sont les mémoires d’une même expérience. Bon. Des choses atroces, des crimes, des crimes contre l’humanité ont été commis. Et donc il faut aujourd’hui réparer cela… ». (Il s’adressait en fait aux électeurs français d’origine algérienne et africaine).

– Une fois élu, le même bonhomme devenu président déclare en Algérie à un jeune qui lui parlait du passé colonial de la France :  » « Mais vous n’avez jamais connu la colonisation ! Qu’est-ce que vous venez m’embrouiller avec ça ! ». (Il s’adressait en fait aux électeurs français dit de souche).

Source

Comments are closed.