Migration : Poutine accuse la Françafrique

Vladimir Poutine a pointé du doigt la France sur le phénomène des migrants. Le président russe chargé contre l’exploitation faite par la France des ressources de ses ancienness colonies, qui ne laissent pas le choix aux popualtions de migrer vers l’Europe.

Selon Poutine, « 90% des migrants qui partent pour l’Europe viennent des pays colonisés par la France: Sénégal, Mali, Côte d’Ivoire… rarement des autres pays comme le Ghana, l’Ouganda, Namibie. C’est parce que la France avec la complicité des présidents de ces pays pille sans vergogne les ressources, appauvrissant ainsi les populations qui n’ont d’autres choix que fuir à la recherche d’un avenir meilleur. »

En effet, l’Afrique est le continent le plus riche en matières premières mais où va sa richesse? 38 de leurs pays sont classés parmi les moins développés au monde.

L’Afrique est un continent riche, mais les Africains ne le sont pas. Le Niger est un pays riche en uranium, le combustible des centrales nucléaires; la République Démocratique du Congo est riche en cassitérite, d’où l’on extrait de l’étain, ainsi que dans l’or, le cuivre et les diamants, de même que la République Centrafricaine, le Tchad et la Sierra Leone.

Ces pays sont riches en ressources, mais, selon l’indice du développement humain, ils sont les moins développés au monde, les cinq derniers dans un classement de 187 États. Et ce ne sont pas des exceptions: l’Afrique place 38 pays parmi les 50 pays les moins développés du monde. La plupart sont riches, mais leurs richesses n’améliorent pas la vie de leurs citoyens, ils n’en bénéficient pas: elles sont perdues entre les gouvernements africains, les élites locales, les chefs de guerre et les multinationales minières.

 

Tags : France, Afrique, Françafrique, colonialisme, spoliation

One Comment

  1. Pouvez-vous précisez la source svp ? cordialement.
    LES smp russes investissent aussi en Afrique, comme les américains.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_Wagner

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*