Mohamed VI, ou l’art de se défausser

Comment le roi allait-il réagir aux événements du Rif ? Au Maroc, toute la population retenait son souffle samedi soir. Mohamed VI allait parler ! Enfin ! Depuis des mois, le nord du pays – le Rif berbère notoirement sous-développé – est en proie à des convulsions socio-économiques avec ascendance politique, et la réponse du pouvoir, dépassé par la vigueur et la ténacité d’une contestation peu ou pas anticipée, s’était surtout manifestée par une répression bête et méchante. On attendait donc l’avis de « M6 », comme on surnomme le roi, celui qui dispose de l’essentiel des pouvoirs en son royaume. Hélas ! pour ceux, nombreux au Maroc, qui voient toujours en lui un homme providentiel, le souverain s’en est lavé les mains.

La suite sur Lesoir.be