Mohamed VI prive ses sujets des besoins basiques pour financer des mercenaires de la plume

 

Les exploits diplomatiques du Front Polisario à Genève ont contraint le Maroc à recourir aux services de Mercenaires pour alimenter sa machine de propagande, qui peine à convaincre l’opinion international sur la justesse de ses thèses sur le Sahara Occidental, une illusion devenue obsession à laquelle il s’attache dans le but d’offrir ses alléchantes richesses à ses maîtres de l’Elysée. .

Toutefois, le recours à ses mercenaires a un prix, comme l’atteste la note de Omar Hilal, dans laquelle il sollicite une rallonge budgétaire pour l’exécution d’un plan d’action voué d’avance à l’échec.

Après avoir épuisé toutes ses ressources humaines et financières en vain, il est temps pour le Maroc de revenir à la raison et rendre le territoire du Sahara Occidental à ses habitants et créer ainsi le terrain pour une vie paisible pour tous les peuples de la région et unir les efforts visant à lutter contre le terrorisme et le trafic de drogues, source d’instabilité au Maghreb.

Source : Calameo

Comments are closed.