Mondial 2026: ce qui a joué contre le Maroc

Le Maroc n’abritera donc pas le mondial 2026.
Le Royaume chérifien n’aura pas fait le poids face au trio américain, avec seulement 65 voix recueillies contre 134.
Qu’est ce qui a fait pencher la balance?
Analyse, Emmanuel Coste :

La candidature United 2026 a, probablement, gagné pour trois raisons :

1- Les infrastructures sportives, routières, hôtelières, sont pratiquement déjà là. C’est un fait, tout est pratiquement prêt à part quelques petits ajustements bien entendu.
2- Ces trois pays ont l’habitude d’organiser des grandes manifestations internationales y compris les coupes du monde. Souvenez-vous, le Mexique en 1970 et 1986. Les Etats-Unis en 1994.
3- La troisième raison est financière parce que le football c’est aussi du business même si la FIFA, peut-être, ne le met pas trop en avant. A savoir que la candidature United de l’Amérique du Nord, avait promis à la FIFA des bénéfices nets de 11 milliards de dollars contre à peu près 5 milliards pour la seule candidature marocaine. Il faut rappeler que l’argent venant de la coupe du monde contribue pour 90% au revenu de la FIFA. Donc, c’est évidemment un aspect important.

Reste que le Maroc et l’Afrique d’une façon générale, sont très très déçus parce que c’est le 5ème échec du Maroc pour organiser une coupe du monde après notamment la dernière en date il avait fait une tentative en 2010 qui avait également été infructueuse. Mais, si vous voulez, dans un sens ce n’est pas trop étonnant parce que, à partir du moment où la FIFA a décidé d’élargir une coupe du monde à 48 equipes, ce qui sera le cas à partir de 2026, du même coup, pour permettre aussi aux “petites équipes” d’y participer, cet élargissement à d’autres équipes rétrécit, en fait, le champ d’action et le choix de la FIFA pour trouver des pays hôtes et, à l’avenir peut-être, on aura des co-organisations de la coupe du monde avec 2, voire davantage de pays.
Effectivement, au niveau africain, on est évidemment très déçus, très mécontents, frustrés à l’image d’Augustin Sengor, le président de la fédération sénégalaise de football qui regrettait entre autres le manque de solidarité sur le continent.

Source : BBC

 

Tags : Maroc, coupe du monde, Morocco2026,

2 Comments

  1. PAS BESOIN DE POLIMÈQUER ,C’EST LE REGIME MAROCAIN QUI A JOUÈ CONTRE LE MAROC.

  2. Cuisant revers pour le royaume chérifien
    65 voix seulement en faveur de Maroc, les pots de vin généreusement distribués par momo le 6eme pour drainer des suffrages auront été inefficaces.
    Pire encore, les potes de momo le 6eme du coté du Golfe, a l’exception du Qatar, viennent de lui administrer une branlée dont il se souviendra.
    Nul doute, le connaissant, il va ramper pour obtenir le pardon de ses maitres et renflouer les caisses de son royaume grandement dépendantes de leur générosité.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*