Ni les sahraouis ni les rifains ne sont des « séparatistes »

Le Maroc tente d’imposer à l’opinion publique internationale que le Front Polisario est un mouvement indépendantiste, alors qu’il n’en est rien.

Il n’y a pas de sahraouis indépendantistes. Leur pays est devenu indépendant le jour où l’Espagne a quitté le territoire du Sahara Occidental. La RASD est membre à part entière de l’Union Africaine. Par conséquent, les sahraouis sont un peuple qui se bat contre un pays agresseur qui a envahi leur terre.

La présence du Maroc au Sahara Occidental est illégitime et les marocains payent, depuis plus de 42 ans, le prix d’une invasion condamnée par la communauté internationale.

La région du Rif a subi le même sort. La République du Rif proclamée par Abdelkrim El Khattabi a été envahie par la dynastie alaouite à l’aide des armées espagnole et française. Depuis, les rifains sont traités de « séparatistes » alors qu’ils se battent pour un droit légitime : le droit des peuples à disposer d’eux-mêmes. Un principe issu du droit international selon lequel chaque peuple dispose d’un choix libre et souverain de déterminer la forme de son régime politique, indépendamment de toute influence étrangère. Un droit affirmé par plusieurs résolutions des Nations Unies :

 1) La résolution 637 (VII) dite du « droit des peuples et des nations à disposer d’eux-même » votée le 16 décembre 1952 par l’Assemblée générale de l’ONU,
2) la résolution 1514 (XV), dite « déclaration sur l’octroi de l’indépendance aux pays et aux peuples coloniaux » votée le 14 décembre 1960,

3) La résolution 1541 (XV) du 15 décembre 1960, intitulée « Principes qui doivent guider les États membres pour déterminer si l’obligation de communiquer des renseignements, prévue à l’alinéa e de l’article 73 de la Charte, leur est applicable ou non » précise les modalités d’exercice du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes :

– indépendance et souveraineté
– libre association avec un État indépendant ;
– intégration à un État indépendant.

4) La résolution 2625 (XXV) du 24 octobre 1970 « déclaration relative aux principes du droit international touchant les relations amicales et la coopération entre les États conformément à la Charte des Nations-Unies.

Ce droit est aussi consacré par l’article 1er du Pacte sur les Droits Civils et Politiques du 16 décembre 1966 : « Tous les peuples ont le droit de disposer d’eux-mêmes. En vertu de ce droit, les peuples en question déterminent librement leur statut politique et assurent librement leur développement économique, social et culturel ».

 

Tags : Maroc, Rif, Hirak, Sahara Occidental, Polisario, autodétermination

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*