Obama a refusé d’accueillir Mohammed VI en visite d’Etat

Compte rendu de la réunion avec M. David Greene, Conseiller politique de l’Ambassade des Etats-Unis à Rabat

Le 27 septembre 2013, le Directeur des affaires américaines du MAEC a rencontré David Greene, le Conseiller Politique de l’Ambassade des Etats-Unis au Maroc à la demande de ce dernier.
Selon une note diplomatique, le diplomate américain a informé que la visite que le roi du Maroc projettait d’effectuer aux Etats-Unis le 19 novembre 2013 “est considérée par Washington comme étant une visite officielle et non d’Etat. Selon les informations dont il disposerait, seule une rencontre bilatérale à la Maison Blanche serait actuellement programmée”.
Compte tenu de la large couverture donnée par les médias du Makhzen qui a précédé cette visite, M. Greene a tenu à préciser qu’il s’agit d’une simple visite de travail.
Il convient de rappeler la différence entre une visite officielle et une visite d’Etat.
Une visite d’Etat est distinguée par les éléments suivants :
– Un chef d’Etat se déplace dans un autre Etat à l’invitation expresse de son homologue.
– Il est invité, reçu et accompagné par les plus hauts représentants de l’Etat, à savoir le gouvernement ou les institutions.
– Le programme de la visite est préparé par le protocole en étroite collaboration avec les services d’Etat et l’Ambassade de l’État accrédité dans le pays hôte.
– Le tapis rouge est déployé
– Une cérémonie officielle d’accueil et d’adieu, un dîner gala offert par le chef de l’Etat hôte.
Par contre, lors d’une visite officielle, le visiteur se rend sur invitation dans une capitale pour s’entretenir avec les autorités locales et avoir des séances de travail. Elle est certes importante mais ne revêt pas tout le caractère solennel de la visite d’Etat. En général, la visite officielle est plutôt sobre et ne comprend qu’une cérémonie officielle d’accueil, un entretien et un dîner officiel offert par le chef de l’Etat hôte si possible. Il n’y a pas de cérémonie officielle d’adieu.
Mohammed VI n’a eu droit qu’à un accueil à l’aéroport par la Cheffe du protocole américaine, Natalie Jones, et un entretien avec le président Obama qui a duré moins de deux heures et dans lequel le roi du Maroc a été invité à améliorer la situation des droits de l’homme au Maroc et au Sahara Occidental.

 

Tags : Maroc, Mohammed VI, Barack Obama, Etats-Unis, droits de l’homme, protocole

2 Comments

  1. Elmerrouni Alami Mohammed

    Et puis, après tout, pour qui, ils se prennent ces Yanke’s ?

  2. GLOBBE TROTTER

    HHHHHH!!!!!! QUEL HUMILIATION POUR LE ROI PREDATEUR……SAVEZ VOUS CHERS LECTEURS POURQUOI OBAMA N’A OCTROYER AUCUNE CONSIDERATION A MOMO 6????? ET BIEN SACHEZ QUE LORSQUE NELSON MANDELA(R.I.P) A VISITER LE MAROC A L’EPOQUE IL A ÉTÉ SIDERÉ DE VOIR DES ESCLAVES NOIRS SE PROSTERNER DEVANT LE ROI DES CLOWNS AU PALAIS ROYAL; LUI QUI A MENER DES LUTTES FEROCES CONTRE L’APARTHIED EN AFRIQUE DU SUD PENDANT DES ANNEES.IL A DONC ECOURTER SA VISITE AU MAROC CAR IL NE POUVAIT PAS CAUTIONNER CELA.PUIS LORSQU’IL A RENCONTRER LE PRESIDENT OBAMA IL LUI EN A FAIT PAR. OBAMA A ÉTÉ CHOQUER VOILA POURQUOI IL N’A JAMAIS MIS LES PIEDS AU MAROC DURANT SON SEJOUR A LA MAISON BLANCHE.DE PLUS OBAMA A DECLARER NE PAS AVOIR DE TEMPS A PERDRE AVEC 1 ROI QUI N’A AUCUN BAGAGE INTELLECTUEL ET QUI NE RESPECTE PAS LES DROITS DE L’HOMME. AU MAROC.. QUE VA LUI APPORTER MOMO 6??? RIEN A PART DES AGRUMES…..

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*