Panique au Maroc suite à une éventuelle réapparition de la « justice universelle » en Espagne

Les bourreaux du Maroc n’ont qu’à tenir bon. Leurs méfaits dans la région du Rif pourraient être des arguments justifiant leur poursuite en Espagne.

La ministra de Justicia, Dolores Delgado, ha apostado en los cursos de verano de la Universidad de Jaén (UJA) en Torres por recuperar como « marca España » la jurisdicción universal completa vigente en el país desde 1985 a 2009.

En effet, la Ministre espagnole de Justice, Dolores Delgado, a parié sur la réactivation de la  justice universelle que le PP avait désactivé en 2015.

Dans une conférence donnée donnée à l’Université de Jaen, Mme Delgado a déclaré que la justice universelle est une « marque espagnole » qui doit être comprise comme «cette grande possibilité de chacun des États impliqués dans la défense des droits de l’homme, pour la poursuite de ces crimes qui ne sont admissibles dans aucune conscience qui peut être qualifiée de civilisée».

De nombreux rifains pourraient profiter de cette loi dans le but d’amener certains responsables marocains à la cour de justice pour répondre de leur crimes de lèse-humanité.

 

Tags : Maroc, Rif, Hirak, justice universelle, crimes de guerre, crime de lèse-humanité

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*