Photos de l’épopée de Gdeim Izik sorties des archives de la DGED

Le 10 octobre 2010, plus de 20.000 sahraouis ont érigé un camp de fortune dans la région de Gdeim Izik, à 15 km au sud-est d’El Aaiun, capitale du Sahara Occidental occupée par le Maroc depuis 1975.
Ils ne voulaient qu’exprimer leur ras- le-bol de la marginalisation pratiquée pas les autorités d’occupation marocaines et revendique leurs droits au logement, au travail et à une distribution équitable des ressources naturelles du Sahara Occidental dont e profitent que les colons marocains.
Un mois après, le 8 novembre 2010 plus précisément, les autorités marocaines ont décidé de démanteler le camp par la force. Voici quelques photos de l’agression des forces de police et de l’armée contre une population civile qui manifestait pacifiquement.
8 ans après, le Maroc est obligé par la légalité internationale, à payer son arrogance et sa cruauté envers la population sahraouie : le tribunal de justice de l’UE a déclaré que le Sahara Occidental en fait pas partie du Maroc et l’accord de pêche est illégal s’il me profite pas aux sahraouis.
Source des photos: documents de la DGED

 

Tags : Sahara Occidental, Maroc, Polisario, Gdeim Izik, répression, occupation, colonisation

One Comment

  1. Le seul langage qui fait fléchir, ce régime oppressif c’est la force, pour le roi des pieuvres et sa mafia la négociation c’est une faiblesse, la journée où les gens du rif ou jrada ou le reste du Maroc, se mettent debout et affronter ces voyous du roi escroc, et ainsi leur donner une raclée, le régime et sa mafia mettra sa queue entre les jambes et prendra la clé des champs. Ce régime est constitué de (chicken hawks) qui veut dire des poules qui se prennent pour des faucons.
    https://www.republiquedumaroc.com/mamafranca/
    https://www.republiquedumaroc.com/bilanduroi/
    https://www.republiquedumaroc.com/aujourdhui/

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*