Premier bilan de la grève de la faim de Claude Mangin-Asfari

Une trentaine de personnes (responsables associatifs, élus, citoyens d’Ivry) se sont retrouvées ce 9 juin 2018, à la maison de l’écologie à Ivry, pour faire un premier bilan de la grève de la faim suspendue par Claude Mangin-Asfari le 17 mai, après 30 jours de jeûne.

Claude n’était pas présente, elle se repose loin d’Ivry, de la foule et du bruit, en montagne tout près de ses parents, mais elle nous a fait part, par message courriel, des dernières informations reçues. Monsieur Sylvain Fourrière, sous-directeur Afrique du Nord au Ministère des Affaires étrangères, lui a indiqué qu’il poursuivait les négociations avec Monsieur l’Ambassadeur du Maroc, qui lui a semblé selon ses mots « plutôt bien disposé ».

Les présents réunis ce 9 juin s’en sont réjouis, observant ces premières avancées et l’engagement continu du Ministère français. Ils restent cependant très attentifs dans l’attente d’un accord officiel permettant à Claude d’entrer au Maroc et de visiter avant la fin du mois de juin son mari, Naâma Asfari et restent mobilisés.

Chacun des présents lui adresse ses chaleureuses amitiés, lui souhaite plein de courage pour retrouver la forme, reprendre son travail au collège et prendre très vite l’avion pour Rabat !

 

Tags : Maroc, Claude Mangin, Naama Asfari, Gdeim Izik

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*