Les privilèges des enfants de El Othmani

Au Maroc les protestations se multiplient pour dénoncer la précarité de la vie des citoyens et la gabegie qui gangrène le régime de Mohammed VI dont l’ère aura surtout été celle des dilapidations en tous genres et des rendez-vous ratés avec le développement.

La situation critique n’empêche pas les responsables marocains de se servir des maigres caisses de l’État, même ceux qui comme l’actuel Premier Ministre Saadeddine El Othmani se sont fait une fausse image d’homme intègre.

Les « frères » du PJD qui prétendent donner un exemple d’intégrité et d’honnêteté ne font exception dans le système instauré par les nervis de Mohammed VI.

Parmi les mails du « frère » El Othmani, nous avons découvert que le premier ministre marocain n’hésite pas à se servir des fonds publics pour payer les déplacements de sa famille. Deux billets d’une valeur de 1000 euros pour les vacances en Turquie de ses enfants Khaoula et Najm Eddine. La Turquie si chère aux Frères Musulmans du Maroc.

 

 

2 Comments

  1. Ces documents ne prouvent rien. D’ou tenez-vous que les billets ont été payés par des fonds publics.

  2. Amazigh FreeZefzafi

    Ben c’est pas un cas isolé mais les représentants PJD sont plus stigmatisés car le shadow ( el Himma, majidi &co) cabinet est plus difficile à atteindre

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.