Quelques noms des victimes sahraouies du crash de l’avion militaire algérien

Le défunt Cheikh Doua

Rabouni, camps des réfugiés du Sahara Occidental en Algérie.- L’avion militaire fait l’aller-retour Tindouf-Alger deux fois par semaine et une fois Oran-Tindouf.

Pour des raisons humanitaires, les autorités militaires du Secteur militaire de Tindouf réservent une vingtaine de places aux réfugiés sahraouis, la majorité des malades devant se rendre aux hôpitaux algériens.

Parmi les victimes du crash, se trouvait Cheikh Ould Doua, conseiller à l’Ambassade de la RASD en Algérie, Mohamed Laghdaf Karim, ambassadeur en Américaine Latine, le fils de Mohamed Sidati, représentant du Front Polisario auprès de l’Union Européenne, ainsi que son petit-fils âgé d’un an.

Plusieurs femmes se trouvent parmi les victimes.

 

Tags : Sahara Occidental, Algérie, crash

One Comment

  1. Bonjour à vous j’aime votre journal mais aujourd’ Une petite remarque si s’etait un avion français es ce que vous aurez divulguer l’information top secret en premier je ne pense vous aurez du attendre le premier ministre Algérien donner les noms des victimes et dire de quel pays ils sont pas à vous les marocains le secret de l’Algérie ne vous regarde sous aucun prétexte l’Algerie n’a pas fini de pleurer et enterrer ses mort que vous les poignarder en divulguant des informations top secret je ne parle pas de vous maroc-leaks mais du torchon ma360 et medi1 ils étaient les premiers à divulguer comme je ne peux laisser de message alors je m’adresse à vous directement

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*