Réaction du Maroc lors de la proposition d’élargissement du mandat de la MINURSO (2013)

Réaction du Maroc lors de la proposition d’élargissement du mandat de la MINURSO

 

Proposition de texte sur le Sahara/proposition d’attitude à adopter

  1. Le texte proposé par les USA porte préjudice aux intérêts suprêmes du Royaume.

 

  1. Les dispositions relatives à l’élargissement du mandat, à l’établissement de la commission militaire de vérification et à la reconnaissance des zones sous contrôle du polisario, constituent une évolution grave et une dérive dangereuse.

 

  1. Cette attitude tranche avec l’approche suivie, jusqu’à présent, par les américains. Elle a été justifiée par :
  • le changement à la tête du Département d’Etat ;
  • l’influence de la Fondation RFK ;
  • les retombées du retrait de confiance de M. Ross ;
  • le besoin exprimé dans le rapport du SG pour « un mécanisme indépendant, impartial, global et soutenu ».

 

  1. Si le message américain a été très clair, l’on pourrait légitimement s’interroger sur sa portée : s’agissait-il de démontrer que l’administration a fourni un effort dans cette résolution, sans avoir entièrement satisfaction sur le résultat final. Une éventuelle opposition de la France et de la Russie offrirait une issue « facesaving » au département d’Etat ?

 

  1. Vu la démarche et la méthode américaines, ainsi que le caractère extrêmement dangereux de leurs propositions, notre pays doit maintenir, à tous les niveaux, un discours ferme et une attitude intransigeante, sans aucune ouverture.

 

  1. Au cours des prochains jours, l’action diplomatique devrait s’orienter vers 2 directions :

 

  • Culpabiliser les USA : impact sur le plan interne, effets sur nos relations bilatérales, parti pris en faveur de l’Algérie et du polisario, conséquences sur le processus de négociation et sur la MINURSO, reconsidération de l’ouverture sur les procédures spéciales.

 

  • Mobiliser la France, la Russie et l’Espagne : notre argumentaire devrait couvrir à la fois la méthode et le contenu (voir éléments de langage en annexe).

 

  1. Sur le plan interne, adopter une démarche de communication claire, progressive et prudente (voir texte d’une première réaction).

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*