Rif : Une marche à pas de tortue vers un grand point d’interrogation

Le gamin convoqué par la police pour incitation à manifester

La gestion de la crise du RIF:Une marche à pas de tortue vers un grand point d’interrogation

Au moment où tout le monde s’attend à une libération des détenus de la protestation rifaine en trois occasions successives, surtout que c’est grâce à eux que le gouvernement marocain a découvert que la majorité des projets de développements inaugurés sont toujours en standby plusieurs années plus tard, les autorités marocaines ont finalement choisi le chemin inverse : le durcissement.

Contrairement à la crise du RIF, le Maroc avait une autre attitude dans la gestion de la crise des islamistes impliques dans les attentats terroristes. Bien qu’ils fussent jugés coupables d’attentats terroristes du 11 septembre marocain en 2003 par la justice marocaine, le porte-parole du gouvernement à l’époque, en 2011 Mr Khalid Naciri, a expliqué l’amnistie des terroristes par ce qu’il avait appelé d’apaisement politique.

C’est, ces ex-terroristes amnisties, qui vont constituer par la suite la première branche Salafiste marocaine dont Hassan kettani et Chekh Fizazi, Qui va s’ajouter à la branche des frères musulmans marocains du PJD. En 2016, ils vont se mettre les premiers contre la révolte sociale Rifaine, la raison avancée par Mr Fizazi est la Fitna. Mais, puisque son appel n’a pas trouvé d’échos auprès des masses populaires, quelques mois après, c’est son homologue Hassan Kettani qui va reprendre le relais et juge les appels des ONG Amazighes, à s’sursoir à la fête du sacrifice du mouton en guise de soutien aux familles des détenus, d’apostasie et qu’elles ne sont pas aptes à discuter des affaires religieuses musulmanes qui sont strictement réserves aux Chérifs arabes descendants du prophète comme lui !

En parallèle, et contrairement à la crise des terroristes islamistes, les autorités marocaines durcissent le temps en distribuant 40 ans de prison ferme sur les détenus. Quelques jours avant, la cour d’appel de Hoceima a annoncé un jugement choc : 20 ans de prison ferme contre un garçon de 13 ans ! La raison : il menace la sécurité d’état !

Quelques mois avant, la police de Hoceima a convoqué un père en l’invitant à présenter au commissariat de police son enfant « Seif Eddine » âgé de 6 ans. On reproche au petit gamin, d’avoir posté sur FaceBook une video à lui appelant la population a manifester pacifiquement pour les revendications sociales. En recevant la convocation ce petit gamin est fou de rire il réplique dans une autre vidéo :

Dans son Edition du 1er septembre 2017, le journal américain New York Times voit complétement le contraire. Pour lui c’est plutôt la répression des manifestants qui menace la sécurité du pays. Dans un article intitulé « Le refus du Maroc d’écouter », il rapporte : « Une répression des manifestations dans la région marocaine Berbère du RIF met en péril la stabilité du pays. Plutôt que de répondre aux revendications légitimes des manifestants, le royaume a répondu par l’arrestation des membres de Hirak Chaabi ou du mouvement populaire ainsi que les journalistes. Il a également envoyé des légions de forces de sécurité à la bombe lacrymogène et à la bataille à la ville d’Al Hoceima pour étouffer la dissidence ». Fin de citation du journal américain.

Dans son edition du 26 juin 12017, le journal français le monde titre « L’échec du pouvoir marocain dans la crise du Rif ».

Quant à la presse espagnole, elle juge que « depuis la crise du RIF, les migrants qui embarquent dans des canots de fortune pour traverser le détroit de Gibraltar ne sont plus seulement des Africains subsahariens, mais aussi beaucoup de jeunes Marocains ».

De son côté la France, au mois d’aout 2017, a complètement interdit une marche pacifique de soutien au RIF d’environ 2000 personnes des marocains résident en Europe rentrer à la ville de Strasbourg après avoir marché plus de 2km en Allemagne de l’autre côté de la frontière française.

Tout cela combiné ne peut qu’ouvrir des portes vers l’inconnu ! pour le Maroc et aussi pour l’Europe.

Ah bon entendeur

AmazighWorld 
Date : 2017-09-04

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.