Sahara Occidental : Documents confidentiels sur l’Accord Militaire nº1

Dans la résolution 2414 (2018), le Conseil de Sécurité signale que “des questions fondamentales concernant le cessez-le-feu et les accords y relatifs ne sont pas réglées et engage le Secrétaire général à s’entretenir avec les parties afin de mieux comprendre ces questions”. Une allusion au caractère obsolète de l’accord militaire qui gère le cessez-le-feu établi par l’ONU au Sahara Occidental le 6 septembre 1991.

Le cessez-le-feu de sept. 1991 n’a pas fait l’objet d’un accord signé entre le Maroc et le Polisario: c’est le SG de l’ONU qui a demandé (séparément) à chaque partie de confirmer par écrit la date proposée et les conditions prévues dans le Plan de règlement.

L’accord militaire nº1 a été modifié et signé par les parties en 1997 par le Polisario et en 1998 par le Maroc. Mais, depuis, de nombreux changements sur le terrain sont survenus. Cependant, un compromis pour l’actualiser risque d’être aussi compliqué que trouver une solution définitive à ce conflit qui date de plus de 42 ans.

Pour rappel, la dernière résolution du Conseil de Sécurité sur le Sahara Occidental insiste sur nécessité de trouver un compromis pour régler le conflit et la reprise des négociations sans conditions préalables.

Washington, dans son explication de vote, souligne que le statu quo n’est plus accepté, alors que la Russie s’est abtenu de voter pour dénoncer le « déséquilibre » de la résolution et la tentative de forcer la main au Front Polisario.

 

 

 

TEXTE DE L’ACCORD MILITAIRE Nº1 DE 1997:

 

Tags : Sahara Occidental, Maroc, Polisario, MINURSO, accord militaire nº1

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*