Sahara Occidental : Le Conseil de Sécurité presse pour la reprise des négociations

Le mandat de la MINURSO a été renouvelé vendredi par le Conseil de Sécurité, mais il a été réduit à six mois dans le but de faire pression sur le Maroc et le Front Polisario pour revenir à la table des négociations.
Les Américains, à l’aide des français ont rédigé le texte et indiqué « être prêts à prendre leurs responsabilités » en cas d’échec des pourparlers.

Dans leurs explications de vote, tous les membres du Conseil de Sécurité ont insisté sur la nécessité de reprendre les négociations au plus vite.
Washington, par la voix de sa Coordinatrice Politique de la Mission US auprès des Nations Unies, Mme Amy Tachco, a exprimé son désir de mettre fin au statu quo même s’il y a une volonté d’imposer une solution basée sur la proposition d’autonomie marocaine.
“Le fait est que nous, en tant que Conseil de Sécurité, avons laissé le Sahara occidental devenir un exemple de conflit gelé. Et la MINURSO est un exemple d’une mission de maintien de la paix qui ne vise plus un objectif politique”, a déclaré Mme Tachco.
Selon la diplomate américaine, “cette année, les États-Unis ont adopté une approche différente avec ce renouvellement. Notre objectif est d’envoyer deux messages. Le premier est qu’il faut changer de même méthode d’approche de la question de la MINURSO et le Sahara Occidental. “La deuxième est qu’il est maintenant temps d’apporter notre soutien, notre soutien total à l’Envoyé personnel Kohler dans ses efforts pour faciliter les négociations avec les parties”.
Mme Tachco a rappelé la conclusion de l’ancien ambassadeur des USA à l’ONU, John Bolton lorsqu’il a déclaré que « la MINURSO semblait s’éterniser parce que personne ne savait quoi en faire. Cela pourrait durer éternellement”.
“Plus d’une décennie plus tard, alors que nous nous réunissons à nouveau dans cette enceinte, l’avertissement de l’ambassadeur Bolton s’est révélé véridique. Avec le renouvellement d’aujourd’hui, ce Conseil de Sécurité a fait un pas en avant pour mettre fin à ce cercle vicieux. Pour nous, la prochaine étape sera soutenir l’Envoyé personnel Kohler, et voir enfin des discussions réelles et substantielles reprendre. Si cela échoue, nous devrons alors examiner attentivement notre travail et nos responsabilités lorsque cette mission sera de nouveau renouvelée dans six mois”, a-t-elle ajouté.

De son côté, V. K. Safronkov, Représentant permanent adjoint de la Russie aux Nations Unies, a expliqué son vote par la non prise en compte de ses remarques. Il estime que “le principal problème est que le processus de préparation et d’approbation de cette décision n’était ni transparent ni délibératif”.

Au lieu d’une solution mutuuellement acceptable, la résolution “a mis l’accent sur des formules aussi instables et controversées que «pratique» et «réaliste», ce qui peut ouvrir la voie aux interprétations les plus ambiguës”.
“Nous devons avertir que le document qui a été adopté aujourd’hui, contrairement aux attentes de ses auteurs, peut avoir un effet négatif sur les efforts du nouvel Envoyé personnel du Secrétaire général H. Koehler, qui tente de relancer le processus politique”, a-t-il signalé.

Le diplomate russe a précisé que “le texte contient encore un certain nombre de dispositions qui nuisent à l’approche impartiale et non partisane du Conseil de sécurité face au problème du Sahara occidental”.
Réactions des parties :
Le Maroc s’est félicité vendredi de la résolution relative au Sahara occidental adoptée par le Conseil de sécurité de l’ONU en saluant sa « teneur positive ».

Pour sa part, le Front Polisario “prend note de la résolution” et relève que la résolution du Conseil de sécurité insiste sur la reprise des négociations sans préconditions et de bonne foi.
« C’est un message clair et fort envoyé au Maroc qui a toujours assujetti tout engagement dans les négociations à des préconditions « , souligne le Front Polisario.

 

Tags : Sahara Occidental, Maroc, Polisario, MINURSO, décolonisation

One Comment

  1. M'hamed Hamrouch

    Je continue à dire et à écrire que l’indépendance du Sahara occidental est au bout du fusil de stoneon peuple et que tout le reste n’est que du bla bla bla et une perte de temps que M6 est en train de mettre à profit pour changer la démographie du peuple autochtone du Sahara occidental par la transhumance de colons marocains selon le modèle «israélien» en Palestine.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*