Sahara Occidental: le Maroc espionne les fonctionnaires de l’Union Européenne

La Mission permanente du Maroc à Bruxelles a mis en place un réseau d’espions, chargé de suivre les actions des fonctionnaires de l’Union Européenne dont les agissements sont contraires aux intérêts du Maroc.

C’est le cas de Jonathan Liz, Assistant parlementaire de Charles Tannock (Royaume Uni, ECR), auteur d’un rapport sur la situation des droits de l’Homme dans la région du Sahel en 2013.

C’est ce qui ressort d’une note de l’Ambassadeur Alem Menouar, daté du 04 avril 2014, par laquelle ce diplomate-espion informe sa Centrale, se basant sur les indications communiqués par ses informateurs, Jonatha Liz envisage de mettre en place une structure associative au profit du Sahara Occidental.

Cet éniéme épisode mettant en exergue l’espionnage du Maroc au sein de l’Union Européenne, pose avec acuité la problématique de voir l’Union Européenne participer activement, et de maniére impartial pour solutionner la question du Sahara Occidental alors que cerains de ses fonctionnaires véreux agissent dans l’ombre pour faire échouer toute tentative allant dans le sens de l’autodétermination du peuple sahraoui.

Source : Calameo

D’autres documents y référant

Comments are closed.