Sahara Occidental : Le SG de l’ONU, Antonio Guterres, accusé de manque d’impartialité

Le professeur Carlos Ruiz Miguel a accusé le SG de l’ONU, Antonio Guterres, de manque d’impartialité dans son dernier rapport sur la situation au Sahara Occidental.

Selon M. Ruiz Miguel, le fait que Guterres ait omis de citer le verdict du Tribunal de Justice de l’Union Européenne sur les ressources sahraouies est un fait « scandaleux ». « Cette dissimulation délibérée et injustifiée désavoue entièrement ce rapport », dénonce-t-il.

Cette sentence constitue, signale M. Ruiz Miguel dans un article publié dans son blog, « l’événement le plus important enregistré dans la question du Sahara Occidental ». « Plus  important encore que celui de Guerguerat », ajoute-t-il.  « Cependant, le rapport est consacré dans sa presque totalité à parler de la crise de Guerguerat… sans RIEN dire du verdict de la Cour de Justice de l’UE ».

« Maintenant nous savons qu’Antonio Guterres n’est pas impartiel », conclue-t-il.