Quand la solidarité algérienne provoque du panique au palais du Makhzen

Les services de surveillance médiatique du Maroc ont détecté une nouvelle qui devrait réjouir les marocains. Mais l’effet est contraire à celui escompté.

Le Maroc, au lieu de se féliciter de la décision de l’Algérie d’annuler les dettes de 14 pays africains à l’occasion de la célébration du cinquantenaire de la création e l’Organisation de l’unité africaine (OUA), devenue depuis l’UA, a bénéficié au Bénin, au Burkina Faso, au Congo, à l’Ethiopie, à la Guinée, à la Guinée Bissau, à la Mauritanie, au Mali, au Mozambique, au Niger, à Sao Tomé et Principe, au Sénégal, aux Seychelles et à la Tanzanie, ils expriment leur souci en raison de cette mesure de solidarité qui a dopé, sans commune mesure, l’image du Pays du Million et Demi des Martyrs.

Même le Sénégal était parmi les pays bénéficiaires. Le Sénégal qui, par solidarité avec la dictature monarchique de Rabat, n’hésite pas à poignarder l’Algérie dans le dos lorsqu’il s’agit de la question sahraouie.

« Ça touche des pays très proches du Maroc (voir le petit article ci-joint!!) », crie-t-on à Mena Media Consulting où se trouve le services des alertes de la DGED. Un commentaire qui trahit un état de désarroi.

L’article qui a provoqué l’alerte

One Comment

  1. Voici une vraie solidarité envers des pays africains sans tenir compte de leurs positions politique sur le dossier de colonisation du Sahara occidental. Merci à l’Algérie et à son généreux peuple.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.