Stratégie médiatique du Makhzen : Note a/s de la médiatisation de la visite de Martin Schulz au Maroc

Comme révélée par cette note élaborée par Karim Bouzida, les stratèges du Makhzen n’ont que la propagande pour vendre l’image du Maroc.

Au lieu de procéder à des initiatives concrètes en vue d’enregistrer des réalisations sur le terrain, ils adoptent la mythomanie comme dogme et pratique, même avec des alliés comme l’UE.

Aujourd’hui, ils  récoltent le résultat de cette politique. Les accords commerciaux avec l’UE sont gravement touchés en dépit du soutien de la France dans les coulisses des instances européennes.

Texte de la note:

Le président du Parlement Européen Martin Schulz sera en visite au Maroc à partir du samedi 24 mars. Il participera aux travaux de la 8éme session plénière de l’Assemblée parlementaire de l’Union pour la Méditerranée (AP-UPM)

1 Opportunités

Importance de la personne et de l’institution

La visite de Martin Schulz devrait être présentée comme une caution additionnelle/marque d’estime pour les avancées politiques au Maroc. Les propos de Schulz en 2011 doivent être rappelés. (cf Biographie)

Cette visite devrait également donner lieu à un Témoignage sur l’évolution positive de la situation politique au Maroc de la part du président du PE.

Dans ce cadre, mettre en avant le prestige du Parlement Européen qui devra être présenté médiatiquement comme une institution prestigieuse et influente considérée comme un « panthéon de la démocratie ».

Certains traits de la personnalité de Schulz pourraient être mis en avant. Connu par son franc-parler, les propos de Schulz sur le Maroc ne pourraient de ce fait être taxés de compliments ou trop diplomatiques.

Relais :

Spécialistes des affaires internationales et européennes

Acteurs diplomatiques étrangers et étrangers

Eurodéputés accompagnant ou non le président du P.E ( voir liste en annexe )

Image du Maroc

La visite du président du P.E conjugué aux travaux de l’assemblée parlementaire de l’UMP) sont autant d’opportunités pour présenter le Maroc en tant que :

  • Locomotive du dialogue entre les civilisations (lien indirect avec le contexte de la tuerie de Toulouse, terrorisme)
  • Acteur principal de l’union Pour la Méditerranée.
  • modèle de partenaire sud-méditerranéen crédible et durable avec l’UE

Relais :

Acteurs institutionnels politiques et diplomatiques (parlementaires, responsables gouvernementaux)

Représentations diplomatiques européennes

Académiciens

Elements de langage pouvant etre mis mettre en exergue

  • Le Caractère durable, stratégique et pluriel des relations entre le Maroc et l’UE. Il s’agit d’une dimension transversale qui n’est pas défalquée sur des mandats gouvernementaux. Sa Majesté Le Roi est garant de cette constance. (accord d’association, accord de libre échange, Statut avancé…)
  • La nécessité de renforcer et d’améliorer les relations avec le Parlement Européen à travers de nouveaux mécanismes d’échanges interparlementaires et l’instauration d’un dialogue permanent. L’objectif étant de servir les intérêts suprêmes de la Nation.

Relais :

Parlementaires marocains et européens

Spécialistes des affaires internationales et européennes

2 Thématiques à mettre en valeur

Réformes démocratiques

  • Mise en exergue de la voie marocaine de changement, modèle de gestion pacifique et démocratique du printemps arabe. Processus de l’Evolution mis en avant : (Discours de Sa Majesté Le Roi – processus de concertation – projet constitution fruit de débat public – référendum – victoire populaire – mise en œuvre démocratique – élections transparentes – parti vainqueur à l’exécutif).
  • Le contexte régional n’a pas influencé la symbiose entre la Monarchie et le peuple qui reste toujours intact.
  • La dynamique sociale au Maroc (manifestations sociales, débat suite à affaire Filali…) ne remettent pas en cause les fondamentaux de la nation. Ils sont au contraire autant de signes de vivacité et de diversité.

Statut avancé

  • Le Maroc dispose toujours des atouts qui en font un partenaire privilégié de l’Union Européenne. Les perspectives de finalisation du statut avancé sont toujours d’actualité.
  • L’épisode de l’accord de pêche n’aura pas d’incidence sur l’avenir des relations entre le Maroc et l’UE. L’image du Maroc moderne et démocratique n’a pas pâtit des derniers événements.
  • Certains aspects des réformes doivent être mis en avant (RAMED, régionalisation…)
  • Pour aller de l’avant et mieux capitaliser sur ses avancées, le Maroc a besoin du soutien politique et économique de l’UE.

Sahara

La question du Sahara devrait être présente dans le focus médiatique. Le plan d’autonomie pourrait être mis en en avant et valorisé notamment par des déclarations positives de Schulz

 

Tags : Maroc, Union Européenne, accord de pêche, Martin Schultz

One Comment

  1. LE RÈGIME SCLÈROSÈ VIT AVEC LA RUSE ET MOURRA AVEC LA RUSE.
    https://www.republiquedumaroc.com/aujourdhui

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*