Terrorisme : La France paye sa complicité avec le Maroc

Un marocain se trouve derrière le massacre commis vendredi dernier dans la ville française de Carcassonne. Avant d’être éliminé, il a tué 4 personnes et blessé 16 autres.
Un ancien policier originaire du Maroc vient d’être inculpé d’appartenance à une organisation terroriste et de recrutement pour le compte de la nébuleuse Daech, a annoncé vendredi le parquet portugais. Il faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen émis par les autorités portugaises. Il avait été interpellé en Allemagne et remis l’année dernière au Portugal.
Interrogé par le journal Le Monde sur les raisons qui ont fait que la France soit le pays le plus visé par les djihadistes, Yves Trotignon, spécialiste de la lutte contre le terrorisme islamiste, ancien agent des services d’espionnage français, la DGSE, analyste et chargé de l’évaluation de la menace terroriste chez Risk & Co, a déclaré que “ dans la lutte contre le djihadisme, la France est très active sur le plan international et militaire. C’est un facteur de surexposition à la menace”.

Cependant, M. Trotignon a omis une question tabou en France : la nationalité des individus qui terrorisent ce pays injustement appelé “patrie des droits de l’homme”. Tous des marocains qui se livraient au trafic du cannabis, la drogue dont le Maroc est le premier exportateur à destination de l’Europe. Deux éléments fondamentaux dans l’analyse du phénomène terroriste que les services secrets marocains ont savamment su exploiter en vue de s’imposer comme allié incontournable dans la lutte antiterroriste en vue de forcer la France à soutenir le Maroc dans ses prétentions au Sahara Occidental.
L’attentat de Carcassonne tombe en synchronologie de timing avec les débats au Conseil de Sécurité sur le Sahara Occidental à un moment où le président Macron semble moins enthousiasmé avec la politique du Maroc dans la région.
En effet, selon le journal marocain Alousboua, citant des sources très au fait, Macron est mécontent du refus de Rabat d’appliquer sa proposition d’autonomie qui se trouve, depuis 2007, dans les placards. Y a-t-il un lien avec l’attentat de Carcassonne?

La complicité de l’Elysée avec Rabat est allé jusqu’au point de soutenir la répression contre la population marocaine qui s’est soulevé pour revendiquer des meilleures conditions de vie et protester contre la corruption et le népotisme.

Chronologie des attentats terroristes en France (Source: Wikipedia) :

En 2016:

 

En 2017:

 

Tags : Maroc, cannabis, haschich, drogue, terrorisme, Daech, EI

3 Comments

  1. Le constat, rien que le constat.
    Une fois de plus un marocain vient de semer la terreur dans notre pays. Quatre décès, seize blesses, un village traumatisé…Mais la France, la C.E, nous presente le Maroc comme un pays incontournable dans la lutte contre le terrorisme. Qui sont les auteurs des attentats en Espagne, en France, au Royaume uni, en Belgique, au Pays Bas ??? des marocains…
    Le plus grand terroriste marocain se trouve a Betz, dans un un château. et beneficie de la plus grande complaisanse des autoritees francaises…pour combien de temps encore ?

  2. LA DGED & DST NE L’ONT PAS VU VENIR CELLE LA,BANDE DE TERRORISTES CES VOYOUS FONT CROIRE AUX GRENOUILLES ET AUX ESCLAVES QU’ILS SONT SUPERMEN MAIS EN REALITÈ ILS SONT FORTS POUR TORTURER LES PAUVRES MAROCAINS QUI PROTESTENT POUR UN MORCEAU DE PAIN.
    https://www.republiquedumaroc.com

  3. L’arroseur arrosé………………..
    https://aeros-news.blogspot.com/

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*