Urgent : identifié le commando du Polisario qui a péri dans l’avion militaire algérien

La politique de fuite en avant suivie par le Makhzen a mis le Maroc dans un état désespéré.

Le désespoir peut conduire au suicide et à se dépouiller de tout moral civique comme le fait de se réjouir de la mort de civils suite à un accident.

L’échéance d’avril est un rendez-vous qui suscite la folie des autorités du Maroc qui se trouvent en confrontation avec la communauté internationale. C’est ce qui les pousse à sombrer dans les bassesses les plus immondes. Au lieu de présenter des condoléances ou tout simplement garder le silence, Rabat s’est inventé une histoire aussi rocambolesque qu’absurde au sujet de l’avion militaire qui a crashé à Boufarik.

Selon les nervis de Mohammed VI, la présence de militaires sahraouis dans cet avion constitue une preuve de l’implication de l’Algérie dans le conflit du Sahara Occidental.

Cette histoire n’est pas destinée à l’extérieur, mais à l’intérieur, à cette opinion publique marocaine toujours prête à être embrigadée contre les voisins, le Polisario, Ban Ki-moon, et contre la planète entière. Les autorités marocaines cherchent à renforcer cette haine qu’elles ont semé dans le peuple marocain à coup de mensonges sur la prétendue souveraineté du Sahara Occidental.

Voici la liste ainsi que quelques photos des victimes de cet accident (les enfants ne sont pas enregistrés) : 

 

 

Tags : Sahara Occidental, Maroc, Polisario, Makhzen, crash

4 Comments

  1. on peut attendre tous des voleurs du sahara occidentale

  2. on peut s’attendre a tous des voleurs du sahara occidentale

  3. Rien d’étonnant pour un Roitelet qui assassine femmes et enfants au Yémen, emprisonne des enfants au Rif et massacre tout un peuple au Sahara occidental.

  4. Je comprend mieux maintenant pourquoi Selma Bennani a préféré quitter M6 pour aller rejoindre en Grece un jeune Grecque.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*