Autres, Maroc - ONU

Les véritables raisons du long voyage du roi Mohammed VI en Afrique

Lors de son voyage en Afrique, le roi du Maroc a dû affronter plusieurs « accidents de parcours ». Entre autres, l’arrivée en catimini en Ethiopie à des heures tardives de la nuit, le report de sa visite en Zambie. Mohammed VI a été même contraint de bouder un événement aussi important que les festivités de commémoration de la marche verte en prononçant le discours officiel à cette occasion depuis Dakar, la capitale du Sénégal.

Le rapport récent sur le Sahara Occidental du Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres vient de révéler l’une des raisons de l’escapade royal dans le continent noir. Mohammed VI voulait éviter de rencontrer l’Envoyé Personnel de l’ONU pour le Sahara Occidental, Christopher Ross.

« Le roi a confirmé l’intention du Maroc de continuer à travailler pour une solution dans le cadre des Nations Unies, mais a ajouté qu’il ne pouvait pas rencontrer l’Envoyé personnel avant son départ en voyage prolongé en Afrique », a précisé le chef de l’ONU.

Cependant, Guterres, indique à demi-mot qu’il s’agit d’un faux prétexte puisque « un haut membre du Secrétariat a été informé lors d’une réunion ultérieure que le Maroc ne recevrait plus l’Envoyé personnel en raison de son prétendu parti pris en faveur du Front Polisario et de l’Algérie ».

En prolongeant son séjour en Afrique, Mohammed VI voulait aussi laisser la situation pourrir dans le parti du PJD en vue d’adouer Benkirane et imposer ses pions dans le nouveau gouvernement. Ainsi, le souverain marocain a tué deux oiseaux avec une seule pierre.

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*