Sahara Occidental : Le Conseil de Sécurité contraint à passer au Chapitre VII

Les déclarations du ministre marocain des affaires étrangères, Abdellatif Mézouar, au journal Al Ahdath Almaghribiya confirment les dires du président sahraoui, Mohamed Abdelaziz, sur la confrontation du Maroc avec la communauté internationale.
« Le Front Polisario a mis le Maroc dans une situation de conflit avec l’ONU, le voisinage, l’Union Africaine et les observateurs internationaux », a déclaré le président sahraoui.
En effet, le Maroc tente d’empêcher une nouvellle tournée dans la région de l’Envoyé Personnel de l’ONU pour le Sahara Occidental, Christopher Ross. 
Selon le dernier rapport du secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon, les parties sont invitées à répondre aux « deux questions clefs de l’orientation donnée par le Conseil de sécurité : le contenu d’une solution politique et la forme de l’autodétermination ».
« Je demande à la communauté internationale, et notamment aux États voisins et au Groupe des amis, d’apporter leur concours à cet effort. Si, malgré cela, il n’y a aucun progrès avant avril 2015, le moment sera venu d’inviter les membres du Conseil à examiner complètement le cadre qu’il a fixé en avril 2007 pour le processus de négociation », a-t-il ajouté.
Ce sont les deux questions qui accablent le Maroc qui ne veut rien entendre sur autodétermination ni légalité internationale. Et le travail de Christopher Ross tourne autour de ces deux questions. C’est la raison pour laquelle, il n’est pas le bienvenu à Rabat. 
Le Maroc contraint, ainsi, le Conseil de Sécurité à passer au Chapitre VII pour résoudre le conflit du Sahara Occidental. 

Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :