Jeunesse humiliée jeunesse honorée – Slogans et pillage

Le mouvement nationaliste , le socialisme et le progressisme sont devenus de lointains souvenirs qu’on utilise souvent pour agrémenter un discours politique creux et répugnant où pour réclamer rageusement une légitimité identitaire partie en éclat depuis belle lurette.

L’ascension vers le haut est aussi vertigineuse que la descente aux enfers de la misère et de l’indigence Il est claire qu’au fur et à mesure que les masses se paupérisent et perdent tout espoir d’accéder aux droits fondamentaux :l’habitat ,l’Ecole et la Santé, les politiciens bénis et agrégés par l’Etat atteignent, dans un temps recors, une prospérité et une opulence qui soient à même de rendre jaloux les plus grands bourgeois européen citoyens producteurs de richesse et soucieux du devenir et de l’avenir de leur patrie . En témoignent par exemple des parcours comme ceux de AChaari (USFP), Benabadallah(PPS) , Khalfi(PJD)Chabat(Istiqlal)Belfquih ,RADI…
Les jeunes d’ici et d’ailleurs
Au Maroc , les paradoxes et les fractures sont apparentes. Des leaders politiques et syndicaux ne jurent que par la démocratie et pourtant ils ne quittent le siège de responsabilité que pour la tombe. Le chômage ravagent la majorité écrasante de la jeunesse . Avoir trente ans ou quarante ans , une licence ou un master, un crane dégarni , une santé fragilisée , des dents cariées et vivre encore chez ses parents sans aucune ressource est la pire des catastrophe qu’endure le peuple marocain. Faire de la politique dans ce cas apparait ridicule .Il faut parfois s’humilier jusqu’aux os , s’enrôler comme homme de paille ou de troupe pour profiter des miettes jonchées sur le sol d’un pseudo parti politique en pleine compagne électorale. Cette dernière est devenue l’équivalent de tout faire politique , lui-même s’est transformé en une transaction déloyale, compromettante, illégale , illicite, fatale , criminelle…Un vrai complot contre les intérêt suprême de la patrie et du peuple.
En Italie comme en France, pour affronter la crise et injecter du nouveau sang dans les veines de la politique publique on a permis à des jeunes d’accéder jusqu’à la primature
Matteo Renzi, né le 11 janvier 1975 à Florence, membre du Parti démocrate et devenu le dirigeant suprême de son pays l’Italie,il est président du Conseil des ministres depuis le 22 février 2014.
En france. , Manuel Carlos Valls Galfetti, né le 13 août 1962 à Barcelone , est devenu premier ministre depuis le 31 Mars 2014.
Est –il impossible de réaliser la même chose chez nous ? Peut-être non si ces jeunes prennent politiquement en charge leur sort à condition de rêver autrement. C’est dire croire à leur droit ,à leur chance, faire confiance à leurs aptitudes intellectuelles en cessant de servir de bois de chauffage aux marchands de politique et de slogans pour qui tout est susceptible de servir de monnaie de change avec le makhzen.
http://roseausage.unblog.fr/2014/10/18/jeunesse-humiliee-jeunesse-honoree/

Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :