Document prouvant que Algeria Times est géré par la DGED marocaine

Pour le Maroc, le seul obstacle devant sa colonisation définitive du Sahara Occidental est l’Algérie. Etant donné que la confiance du Makhzen dans la propagande est trop grande, les services secrets ont déployé les gros moyens en vue de créer des problèmes internes en Algérie. Non sans raison, certains milieux accusent le Maroc d’être derrière les événements de Ghardaïa. Ils connaissent trop bien les agissements du Maroc et ils savent qu’il en est capable à l’aide des services secrets israéliens.
Parmi les créatures du Makhzen destinées à semer la zizanie en Algérie se trouve le journal électronique Algeria Times. 
Chris Coleman, le Snowden marocain, a publié un document secret qui dévoile la main cachée de la DGED dans ce journal. Voici un email qui met à nu l’implication du Maroc dans cette publication :


——— Message transféré ———-
De : raamc <
raamc@menara.ma>
Date : 13 septembre 2010 15:06
Objet : L’arrêt des activités du journal électronique ALGERIA TIMES.
À : BELLAHRACH Mohamed <
m.bellahrach@gmail.com>

 

Casablanca,  le 13 septembre   2010
                                      
A
Monsieur le Directeur Général
S/C du Directeur
du  Cabinet
Rabat
Objet : L’arrêt des activités du journal électronique ALGERIA TIMES…
Monsieur le Directeur Général,
J’ai le regret de vous annoncer que le journal électronique ALGERIA TIMES  cesserait ses activités médiatiques et politiques à partir du 25 septembre 2010, selon les superviseurs basés aux USA.  Depuis la rupture définitive avec Anouar Malek, il y a un an, selon vos instructions, le journal est devenu Marocain à 100%. Son staff est constitué du personnel suivant :
1-     Fadel Mustapha, Coordonnateur général USA, chargé des affaires administratives et financières.
2-     Abderrahmane Mekkaoui, Responsable des affaires politiques et porte parole du journal, Alias  Ben-Younes Télémçani.
3-     Abouferras Jalil, Chargé de la programmation et les affaires techniques (entretien,…)
4-     Fadile Noureddine, Journaliste basé à Casablanca
5-     Yassine Kerdoudi, Journaliste basé à Casablanca
Toutes les personnes indiquées travaillent dans l’anonymat et le secret absolu et portent des surnoms.
Ce journal  se classe actuellement le quatrième dans la presse écrite arabe et francophone en Algérie. Il est devenu le porte parole de toute l’opposition algérienne toutes tendances confondues (islamiste, laïc, nationaliste, officiers libres, etc..).
         C’est une véritable arme politico-médiatique contre les ennemis du Maroc. Sa popularité dans toutes les couches sociales dépasse les pays du Maghreb, du Sahel, de l’Europe et de l’Amérique du Nord : 1,5 millions visiteurs/jour et  3000 commentaires/jour. Il a pu tenir pendant deux ans sans financement  ni mécène malgré les offres  alléchantes  venues du DRS sous forme de sociétés de communication basées à Doubai ou à Paris (sa valeur marchande dans le marché des médias  électroniques est  1.5 million $ !!).
Etant donné la sensibilité d’autres informations concernant ce sujet qui relève de la sécurité nationale, je vous demande de bien vouloir donner  vos instructions à votre  Chef  de Secrétariat  de prendre contact avec nous avant l’écroulement de ce dispositif précieux, qui sert notre CAUSE NATIONALE et notre COMBAT contre l’hégémonie et le séparatisme, Combat  qui se situe au niveau du verbe et de l’image. Ce journal est un véritable fer de lance de  la mobilisation de la société civile et  de la diplomatie populaire mené par  Sa Majesté le Roi que Dieu le Glorifie.
         Veuillez agréer, Monsieur le Directeur Général, l’assurance de  ma très haute considération.                                   
      
                     P.A.M


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :