Rachid Nekkaz tape sur les nerfs du Makhzen

Rachid Nekkaz, président du MJC (Mouvement pour la Jeunesse et le Changement) a jeté une pave dans la mare de la conférence organisée par l’Association Méditerranéenne du Développement Durable dans la ville de Nador. 

La fête a été gâchée par le franc-parler de cet homme qui semble ne pas mâcher ses mots. En tout cas, il a mis à nu le faux nationalisme marocain autour des revendications du Sahara Occidental en dénonçant le laxisme du Maroc par rapport à l’occupation de Ceuta et Melilla par l’Espagne. 
Et comme s’il voulait verser de l’huile sur le feu, le politicien algérien n’a pas hésité à sommer les responsables marocains à « Récupérer les villes de Ceuta et Melilla à l’Espagne au lieu d’investir toutes leurs énergies sur le Sahara occidental ». 
Rachid Nekkaz a donné 6 mois au Gouvernement marocain pour lutter efficacement contre le trafic de drogues aux Frontières avec l’Algérie (douanes mobiles, vidéo-surveillance le long de la frontière). 
Si ce trafic de drogues ne diminue pas, Rachid Nekkaz sera dans l’obligation de porter plainte, à contre cœur, contre le Gouvernement marocain au niveau des instances internationales pour  » non assistance à Jeunesse en danger « . 
Une véritable bombe sur le sol marocain et sur les terres du Rif marocain, la région qui fait du Maroc le premier exportateur mondial de cannabis.

Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :