JUMELAGE SIDI M'HAMED-EL AAIUN : Clôture des festivités

C’est à la Place de la Résistance, au cœur d’Alger, que l’accord de coopération et de jumelage entre l’Assemblée populaire communale d’Alger-Centre, Sidi-M’hamed et la ville du Sahara occidental, Laâyoune a été renouvelé, entamant ainsi sa 14e année. La cérémonie officielle de la signature de cet accord a été aussi celle de la clôture des festivités de la semaine de fraternité et de solidarité de l’APC d’Alger centre et de ses citoyens avec le peuple sahraoui. 
C’est par le coup d’envoi de la caravane humanitaire de dons des citoyens de la commune d’Alger-centre, pour les sahraouis des camps des réfugiés que la semaine de fraternité, et de solidarité avec le peuple sahraoui de la commune d’Alger centre a été clôturé, hier. Coup d’envoi donné, par le pré- sident de l’assemblée populaire nationale (APN) Mohamed Oul Khlifa et le représentant diplomatique de la république arabe sahraoui démocratique, l’ambassadeur Brahim Ghali. 
Etaient présents aussi à la céré- monie marquant les deux évè- nements précités, qu’a abrité la Place de Résistance, hier matin, les walis délégués, de Sidi M’hamed et d’Hussein Dey, le secrétaire général de la Commission nationale consultative pour la promotion et la protection des droits de l’homme (CNCPPDH), Abdelouahab Merdjan, la présidente du Croissant rouge algérien (CRA) Benhabyles, le président d’APC d’Alger Centre, Abbelhakim Betache, des élus locaux et des représentants de la société civile et aussi des citoyens de la commune de Sidi M’hamed. 
La délégation sahraouie a été représentée, par l’ambassadeur accrédité à Alger, de la république arabe Sahraoui démocratique, M Brahim Ghali, le wali de la ville sahraouie, Laâyoune, Hamma El Bounya et des représentants de la société civile de la RASD. Dans son allocution à cette occasion, le premier magistrat de la commune d’Alger-centre, A. Betache a tenu à souligner que le choix « de la Place de la Résistance pour abriter cette cérémonie est un message de soutien à la résistance sahraouie dans les territoires occupés du Sahara Occidental » a-t-il indiqué. 
Aussi, a-t-il poursuivi « il est un message fort contre la colonisation marocain au Sahara Occidental » avant d’ajouter que « le soutien et la solidarité algérienne avec le peuple sahraoui, sont dictés par notre histoire de lutte contre la colonisation » et « notre soutien à la cause sahraouie est politique ». L’intervenant a lancé, à cette occasion un appel aux Nations Unies (ONU) et à son conseil de sécurité (CS) , dans lequel, il les invite « à assumer leurs responsabilités respectives engagées pour le règlement de la dernière question de décolonisation inscrite à l’ONU ». 
Exhortant l’ONU et le CS « à mettre un terme à la colonisation marocaine au Sahara occidental, en amenant Rabat à se plier à la légalité internationale qui consacre le droit au réfé- rendum d’autodétermination du peuple du Sahara Occidental »a-t-il précisé. Notre interlocuteur a aussi appelé l’institution onusienne et à sa tête son secrétaire général, Ban-KiMoon, à doter la mission de l’Onu pour un referendum au Sahara-Occidental (MINURSO) d’un mécanisme de surveillance des droits de l’Homme, au regard de l’ampleur des violations par les autorités coloniales marocaines des droits des sahraouis dans les territoires occupés. 
Sur la teneur de l’accord renouvelé de la coopération et de jumelage entre Alger-Centre et la ville sahraouie Laâyoune, Bettache a indiqué qu’elle touche divers secteurs, citant à ce propos, le volet politique, la formation professionnelle, l’éducation, la culture et le sport ainsi que des échanges entre les deux villes précitées. À propos de la clôture de la semaine de fraternité et de solidarité de la commune d’Algercentre avec le peuple sahraoui, Bettache assure que celle-ci se poursuivra et se consolidera davantage, indiquant que « la solidarité ne se limite pas à une semaine et que notre solidarité politique est constante avec le peuple sahraoui pour son indé- pendance ». Et de conclure que « l’Algérie ne se pliera pas devant les attaques et les manœuvres, qui la vise à cause de sa position relative à la décolonisation du Sahara Occidental » a déclaré Bettache. 
Lui succédant à la tribune, le Wali de la ville sahraouie Laâyoune, Hamma El Bounya s’est adressé à l’assistance, en saluant les organisateurs « d’avoir choisis la Place de la Résistance pour l’expression du soutien d’Algercentre, et à travers elle, l’Algé- rie, peuple et gouvernement, au juste combat du peuple sahraoui pour son indépendance » a-t-il déclaré. 
Pour l’intervenant, «le long parcours du combat du peuple sahraoui de génération à géné- ration, contre le joug colonial marocain, depuis 1975 sera inévitablement couronné par l’indépendance et l’édification de la République sahraouie sur l’ensemble des territoires du Sahara-Occidental ». Pour rappel, la semaine de la fraternité et de la solidarité avec le peuple sahraoui a été ponctuée par de nombreuses activités, dont la rencontre tenue au siège de la CNCPPDH, jeudi dernier, sur la situation des droits de l’Homme dans les territoires occupés. 
Karima Bennour
Le Courrier d’Algérie, 04/08/2015

Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :