Les révélations de Chris Coleman sur l’espionnage marocain à l’ONU retournent à l’actualité

Le Bureau du Contrôle Interne de l’ONU a repris l’enquête sur le directeur des opérations sur le terrain du Haut Commissariat des Nations Unies pour les droits de l’homme Anders Kompass, accusé d’espionnage au profit du Maroc, a rapporté dimanche le site Sumud se basant sur des informations révélées par une « source onusienne bien informée. »
Les enquêteurs ont repris une enquête qui avait été lancée quelques mois plus tôt sur l’implication de Kompass dans la divulgation d’informations confidentielles sur les activités de l’ONU visant à renforcer le respect des droits de l’homme au Sahara Occidental à l’ambassadeur du Maroc à Genève, Omar Hilale.
Selon Sumud, la reprise des recherches implique que de nouvelles preuves ont été trouvées sur la question dont est accusé l’ambassadeur du Maroc et par laquelle il a été convoqué au mois de Juin dernier.
Il y a lieu de rappeler que le cyber-activiste Chris Coleman a révélé en Octobre 2014 des plans conçus par l’ambassadeur Hilale pour avorter les initiatives visant à étendre le mandat de la MINURSO à la surveillance et à rapporter sur les droits humains.
Le Maroc a réussi à obtenir les services de plusieurs fonctionnaires de l’ONU, à leur tête AndersKompass.
La documentation divulguée révèle décrit comment l’ambassadeur du Maroc à Genève, Omar Hilale, a gagné les faveurs des fonctionnaires du HCDH à Genève gagné afin d’influencer les décisions du Commissariat sur la situation des droits humains au Sahara Occidental et d’obtenir de l’information sur les activités du Front Polisario.
Au mois d’avril dernier, le journal britannique The Guardian a révélé que l’ONU avait cessé les fonctions d’Anders Kompass suite à la divulgation d’un rapport confidentiel accusant les casques bleus français opérant dans la République Centrafricaine de viols de mineurs. Kompass avait remis une copie du rapport aux autorités françaises.
Le blog Diaspora Saharaui est arrivé à la conclusion que l’ambassadeur du Maroc Omar Hilale avait des rapports sexuels avec Kompass, dont les inclinations homosexuelles étaient bien connues à Genève. Ils se retrouvaient souvent dans leurs lieux de résidence respectifs.

Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :