La visite de Ban Ki-moon, autre élément de pression de plus sur le Maroc

La visite du Secrétaire général de l’ONU, Ban Ki-moon, au Sahara Occidental constituera un «autre élément de pression sur le Maroc pour l’amener à coopérer avec les Nations unies concernant la cause sahraouie», a affirmé le représentant du Front Polisario à l’ONU, Ahmed Boukhari.
«L a visite du Secrétaire général de l’ONU dans la région, prévue début janvier, sera la première du genre dans le cadre des efforts consentis par Ban Ki-moon pour trouver une issue à la cause sahraouie qui se veut une question de décolonisation», a précisé M. Boukhari dans une déclaration à l’APS, en marge du 14e Congrès du Front Polisario. Il a estimé que la visite du SG de l’ONU dans la région était un «élément de plus qui s’ajoute aux pressions exercées sur le Maroc pour l’amener à coopérer avec l’ONU notamment après le rejet par le Maroc de sa proposition concernant la reprise des négociations directes entre le Polisario et le Royaume du Maroc». 
Pour M. Boukhari, la «visite onusienne qui offrira une nouvelle opportunité à la paix trouvera la coopération qu’il faut de la part du Polisario», soulignant que «si des pressions fermes et effectives ne sont pas exercées sur le Maroc, on aura manqué l’objectif de la visite du SG de l’ONU», a-til martelé. La visite de Ban Ki-moon devra inscrire la lutte du peuple sahraoui comme question prioritaire sur l’agenda de l’ONU notamment celui du SG et du Conseil de sécurité, a-t-il enchaî- né. 
Le Secrétaire général de l’ONU devra présenter son rapport devant le Conseil de sécurité en avril 2016. Le responsable sahraoui a souhaité que les dirigeants marocains, à leur tête le roi Mohammed VI, prennent part au processus de paix en faveur d’un avenir commun pour les générations maghrébines et abandonnent les desseins expansionnistes qui ont plongé la région dans une situation de tension. 
S’agissant des allégations selon lesquelles le peuple sahraouie serait prêt à renoncer à ses revendications et sa lutte pour la liberté, M. Boukhari a dit qu’elles étaient infondées, affirmant que le Maroc devrait prendre conscience et s’associer aux Sahraouis pour l’édification d’un Maghreb sécurisé et stable. A une question sur les appels du Parlement européen pour l’élargissement de la mission de la Minurso au contrôle des droits de l’Homme au Sahara occidental, M. Boukhari a indiqué qu’il s’agissait d’un «message à l’exé- cutif français qui s’oppose à cet appel contrairement à ces positions vis-à-vis des autres missions de paix de par le monde». 
Outre le Parlement européen, les tribunaux européens ont affirmé que les violations des droits de l’Homme dans les territoires sahraouis étaient illégales, a-t-il ajouté. Fin des travaux de la 6e journée Les travaux de la 6e journée du 14e Congrès du Front Polisario ont pris fin, dans la soirée du lundi, à Dakhla (camps de réfugiés sahraouis), en attendant leur reprise mardi matin, avec au menu le parachèvement de l’opération de l’élection du secrétaire général et des membres du secrétariat national du Front. 
L’élection du secrétaire général et du secrétariat national, prévue pour la soirée du lundi, a été reportée pour la matinée du mardi, a indiqué à l’APS l’ambassadeur sahraoui à Alger, Brahim Ghali. Le secrétaire général sortant, Mohamed Abdelaziz, est le seul candidat pour un nouveau mandat à la tête du Front. 
Le secrétariat national du Front Polisario, qui travaille sous l’autorité du secrétaire général, est composé de 49 membres. Seuls 29 membres seront élus demain. Mohamed Abdelaziz unique candidat pour un nouveau mandat à la tête du Polisario Le secrétaire général sortant du Front Polisario, Mohamed Abdelaziz, est le seul candidat pour un nouveau mandat à la tête du Front, a indiqué, lundi au camp des réfugiés sahraouis de Dakhla, le porte-parole du 14e Congrès du Polisario, Omar Mansour Mohamed Ambarak. 
Le porte-parole a affirmé, lors d’un point de presse organisé en marge des travaux de la 6e journée du 14e congrès du Front Polisario, à Dakhla, que la liste des candidats au secrétariat national va être présentée aux congressistes dans les quelques heures à venir. Les élections des instances dirigeantes du Front Polisario commenceront à 16 h de l’aprèsmidi, a indiqué Omar Mansour qui a soutenu que les résultats officiels seront connus aujourd’hui en fin de soirée. En cas de recours à un deuxième tour, les travaux du congrès se prolongeront jusqu’à mardi, a-t-il encore indiqué. 

Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :