A Boukraa, spoliation et déni des droits des mineurs sahraouis

par Bachir Moutik, Association des Familles des Prisonniers Sahraouis Disparus

Le phosphate a été découvert au Sahara Occidental en 1962, durant l’occupation espagnole. L’exploitation de cette mine a débuté en 1972. Après l’invasion marocaine du Sahara Occidental, en novembre 1975, les Espagnols ont continué à exploiter cette mine jusqu’en 1977, date à laquelle l’Espagne n’a cédé que 65% de ses parts; Madrid reste donc actionnaire et coresponsable de la situation de spoliation et du déni des contrats des employés sahraouis.

L’Humanité, 15 janvier 2016


Publié

dans

par

Étiquettes :

Commentaires

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :