Maroc : le roi déçu par le cours des événements en Algérie

L’Algérie vient de marquer sa différence avec le Maroc. Malgré que les services de Yassine Mansouri mènent, depuis belle lurette, une guerre souterraine visant le pouvoir algérien, ce dernier a fait preuve de maturité, dignité et responsabilité. Au gré des autorités marocaines, il n’y a pas eu de répression ni de débordements. Tout s’est passé dans le calme et la bonne ambiance.

Le peuple et le pouvoir algériens ont donné au voisin de l’Ouest une leçon morale de civisme, détermination et courage.

Le peuple marocain à l’instar de son régime, toujours prêts à dégainer contre l’Algérie, régime et peuple, s’attendait à voir l’Algérie dans le sangf et le feu. Comme dit l’adage sahraoui, « celui qui ne t’aime pas fait de mauvais rêves sur toi ».

A différence des marocains, les algériens sont sortis pour des raisons politiques alors que les marocains se manifestent pour manger et se faire soigner. Le peuple algérien vit dans l’abondance et le bien-être grâce à la politique sociale bienveillante du président Bouteflika. Malgré cela, il refuse que ce dernier brigue un nouveau mandat. Le peuple algérien a identifié le problème en la personne de Bouteflika et il s’est battu contre lui. Le problème du peuple marocain vient du roi et les marocains continuent à lui baiser la main et à implorer sa grâce. Le syndrôme de Stockholm en toute sa splendeur.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :