Maroc : De la prison d’Okacha, Mohamed Jalloul exprime sa solidarité avec le combat des enseignants

De la prison d’Okacha, le militant Mohamed Jalloul a envoyé une lettre de solidarite avec les enseignants qui se battent au Maroc pour leurs droits légitimes.

Texte :

Depuis le centre de détention, j’aimerais d’abord féliciter le secteur de l’enseignement qui a été contraint d’embrasser la responsabilité de défendre l’école publique dans une conjoncture très délicate et sensible, dans laquelle l’État tend à se soustraire de sa responsabilité envers un secteur important et vital.

Je déclare aussi ma solidarité de principe et inconditionnelle avec les enseignants qui ont été forcés au travail contractuel dans leur bataille juste et légitime en vue d’être intégrés dans la hiérarchie de la fonction publique dans des conditions d’égalité avec leurs confrères dont les contrats sont à durée indéterminée dans le secteur de l’éducation.

Je ne peux que condamner fermement toutes les pratiques répressives et immorales à leur égard.

Je renouvelle, enfin, mon soutien et ma solidarité à toutes les batailles justes et légitimes que les travailleurs de l’enseignement, toutes catégories confondues, mènent pour défendre la dignité du professeur et de l’école publique.

Que Dieu vous préserve sur la voie de la lutte

Tags : Maroc, Hirak, Rif, Mohamed Jalloul, Enseignement, enseignants contractuels,


Publié

dans

par

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :