Consulat du Maroc aux USA : Traite d’êtres humains et fraude aux visas

Selon les services fédéraux de sécurité diplomatique,des frères et sœurs liés au consulat du Maroc à New York ont utilisé des Philippins comme domestiques personnels après avoir été amenés avec des visas diplomatiques.

Un frère et une sœur liés au consulat marocain près de la frontière Yonkers-Bronxville sont accusés d’escroquerie de 10 ans pour avoir utilisé des ressortissants philippins comme domestiques personnels.

Ramon Singson Estrella et Luisa Estrella Jaidi, mariée à un ambassadeur au Royaume du Maroc de 1980 à 2016, ont recruté plusieurs domestiques philippins pour travailler au Consulat entre 2006 et 2016, selon une mise en accusation fédérale.

Mais au lieu d’être embauchés comme techniciens, secrétaires et assistants administratifs au consulat comme promis, ils ont travaillé comme chauffeurs personnels, aides domestiques, ouvriers agricoles sur leur ferme d’Ancramdale, New York, et assistants dans leur maison de Bronxville, dit l’acte d’accusation.

Les frères et sœurs sont accusés d’avoir forcé les travailleurs philippins à soumettre de faux contacts professionnels au département d’État dans le cadre de leur demande de visa, selon l’acte d’accusation.

« Les contrats de travail frauduleux ont surévalué les salaires des travailleurs domestiques, sous-estimé leurs heures de travail et leurs prestations faussement garanties, y compris les congés de maladie ainsi que l’assurance dentaire et médicale « , dit l’acte d’accusation.

Selon l’acte d’accusation, les travailleurs recevaient un salaire inférieur au salaire minimum et travaillaient sept jours par semaine et bien plus de 40 heures par semaine.

Jaidi a été arrêté à Ancramdale, New York, mercredi. Estrella est toujours en fuite.

Ils sont accusés au niveau fédéral de complot en vue de commettre une fraude en matière de visa et de faire des déclarations matériellement fausses et de complot visant à inciter des étrangers à entrer illégalement aux États-Unis, à y entrer et à s’y établir.

« Comme il est allégué, les accusés ont abusé de la procédure d’admission des fonctionnaires consulaires des USA afin de faire venir des employés de maison dans ce pays pour leur propre gain monétaire et leur mode de vie « , a déclaré le procureur Geoffrey Berman dans un communiqué. « De plus, Maria Luisa Estrella Jaidi a exploité ces travailleurs en ne leur fournissant pas les protections et les avantages auxquels ils auraient eu droit s’ils avaient été dûment amenés dans ce pays avec les visas appropriés. Les accusations d’aujourd’hui démontrent que la fraude et les abus de ce genre ne seront pas tolérés ». Ils ont été amenés avec des contrats de travail et des notes verbales bidons, au nom du consulat de NY et de la mission marocaine à l’ONU, pour faire obtenir les visas diplomatiques aux employés philippins de Jaidi.

Tags : Maroc, consulats, Consulat New York, Jaidi, traite d’être humains, esclavages, philippins,


Publié

dans

par

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :