Maroc : Le Makhzen empêche Ali Lmrabet de participer à un débat sur « les droits des femmes »

Je viens d’apprendre qu’en début de semaine, M. Noureddine Mouaddib, le président de l’Université internationale de Rabat, université dite  » innovante « , a censuré ma présence dans un débat intitulé  » Les droits des Femmes : Progrès et Perspectives « , qui devait avoir lieu le 15 Mars 2019 à la Bibliothèque nationale de Rabat.

Ce débat est organisé en partenariat avec le programme ARMA du Global Campus of Human Rights ( » Human Rights  » veut dire en français  » droits de l’homme « .)

Pour m’empêcher de parler, tout le panel des journalistes marocains qui allait participer au débat a été arbitrairement retiré.

C’est un professeur de l’Université internationale, M. Jean-Noël Ferrié, qui a été chargé de la sale besogne de censurer mon nom.

Pour M. Ferrié, je serais un dangereux journaliste et activiste des droits de l’homme, dont la présence est bannie dans les universités marocaines. Alors que, pourtant, aucune condamnation de ce genre ne pèse sur moi.

Les étudiants qui m’ont invité disent avoir été humiliés par cette décision. Ils assurent avoir été confrontés à une réalité qu’ils ne percevaient que partiellement auparavant.

Comme je suis coincé entre deux avions, je reviendrai plus longuement dans un prochain communiqué.

Ali Lmrabet, 15 mars 2019

Source

Tags : Noureddine Mouaddib, Université Internationale de Rabat, droits des femmes, femme, Ali Lmrabet,

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :