Maroc : Le secret du soutien des marocains aux manifestants algériens

Les pseudo-démocrates marocains affichent leur soutien au peuple algérien dans ses manifestations contre le pouvoir.

Ils prétendent que leur soutien est motivé par les principes de démocratie et le combat conjoint contre la tyrannie. Rien n’est moins faux ! Pas plus loin qu’hier et aujourd’hui, ils ont tourné le dos aux manifestants rifains qui ne revendiquaient qu’un hôpital pour soigner les malades du cancer et une université pour éduquer leurs enfants.

En réalité, la véritable raison est autre et ils la partagent avec le Makhzen. Ils rêvent de la chute du régime algérien parce que, à l’instar de leur Makhzen, ils rêvent de voir l’Algérie changer de position par rapport au conflit du Sahara Occidental. Ça leur arrive souvent de se réveiller soudainement de joie, de bonheur après avoir rêvé que l’Algérie a lâché le Front Polisario et livré aux autorités du Maroc. Mais la joie laisse la place à la déception après avoir constaté que ce n’était qu’un rêve.

Leur rêves sont motivés par leur confusion sur le régime algérien. Ils le comparent au leur dont la diplomatie est bâtie sur la danse du ventre, l’applaventrisme et la prostitution politique. Leur haine envers le pays voisin les empêche de voir la réalité en face. Cette réalité est que l’Algérie, régime et peuple, sont différents. Un sahraoui a dit que si l’Algérie est le pays du million et demi de martyrs, le Maroc est le pays du million et demi de prostituées.

Le Maroc conditionne sa politique extérieur aux désirs et caprices de l’Occident, la France en particulier. Ce conditionnement l’a poussé à participer dans toutes les agressions de la France contre les peuples africains et de l’Occident en général contre les peuples arabes en Irak, en Syrie, au Yémen…. Un pays qui a érigé le mercenariat en dogme et principe et qui vendu la totalité de son territoire aux français dans le but de récolter un soutien à son agression aux sahraouis.

L’Algérie a gagné le respect de l’Occident grâce à sa politique cohérente de neutralité. Ni les Etats-Unis, ni la France ni la totalité des pays occidentaux ne pourront la contraindre à rompre ses relations avec l’Iran ni un autre pays quelconque. Le Maroc, lui, a déjà coupé les relations avec Téheran deux fois. Pour les autorités marocaines, c’est une stratégie, la stratégie du ridicule et le manque de personnalité.

L’Algérie et la RASD partagent les mêmes principes dont le respect des frontières héritées du colonialisme et la lutte contre l’impérialisme et le pillage des richesses africaines par l’Occident. Le Maroc, lui, pour son rôle de Cheval de Troye de la France.

Le combat et la détermination du peuple sahraoui ont fait tomber à l’eau les calculs du pouvoir marocain. Le roi le plus sanguinaire de l’histoire du Maroc, Hassan II, avait pensé que le petit nombre des sahraouis lui rendra la tâche facile. La tâche de l’occupation et le contrôle du territoire du Sahara Occidental. Il avait sous-estimé la population sahraouie, mais, comme dit l’adage sahraoui, parfois l’oeil sous-estime un minuscule bâton qui peut la trouer facilement. 43 ans après, noous sommes encore là et le régime marocain est en train de payer ses méfaits. Ses sujets, eux, peuvent faire leur deuil sur le Sahara, il est aux sahraouis, rien qu’aux sahraouis.

Le Makhzen, vaincu par les sahraouis, a prié la France de l’aider à maintenir le statu quo. Maintenant que les USA ont brisé le statu quo, les autorités marocaines ne savent plus à quel saint se vouer. Ils sont forcés à s’asseoir avec ceux qu’ils ont sous-estimé.

Le peuple, lui, n’a pas le droit de se prononcer sur le sujet, malgré son obsession pour ce territoire qui ne lui appartient pas.

Tags : Sahara Occidental, Maroc, Front Polisario, Makhzen, Hassan II,


Publié

dans

par

Étiquettes :

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :