Maroc : La DGED assène un coup mortel au mouvement républicain

Après avoir échoué à faire extrader Chaou des Pays Bas, les autorités marocaines semblent changer de méthode en vue de porter un coup aux républicains marocains. Leur premier victime est Ahmed Tachfine Belkezize, un des cadres du mouvement établi en Italie.

Soudain, et sans aucun motif, son épouse l’a lâché. Du jour au lendemain, elle a quitté le foyer conjugal en laissant son mari et ses trois enfants sans revenus. Depuis lors, ils vivent de la charité des amis et sympathisants de la cause républicaine. A plusieurs reprises il a invité sa femme, en vain, à procéder à une séparation o à un divorce dans les régles.

Cependant, il semble que celle-ci suit un plan visant à sa destruction physique et morale. Non seulement, elle a remonté ses filles contre lui dans le but de le jetter en prison. Selon ses déclarations dans une vidéo posté sur Youtube, après avoir essayé de l’accuser de viol, elle a ordonné ses filles de porter plainte contre lui pour viol. Apparemment, dans ce but, elle a fait recours à ses relations dans les cartabinieri dont la corruption est légendaire.

D’après de nombreuses sources, la DGED aurait utilisé son arme préferé, le chantage, en faisant pression sur la famille de sa femme. Cette dernière semble avoir se réconcilier avec le Makhzen dans le but de pouvoir visiter sa famille au Maroc.

Cette anecdote prouve que Monsieur Tachfine dérange en raison de son activité politique intense moyennant des vidéos presque journaliers pendus sur Youtube dans lesquels il décortique la politique du Makhzen. Cependant, son excellent travail a été handicapé par sa tendance à s’en prendre à la religion, ce qui n’est pas du goût d’une grande majorité des marocains.

Tags : Maroc, Makhzen, Mouvement Républicains Marocains, MRM, Ahmed Tachfine Belkezize,


Publié

dans

par

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :