Rapport de l’ONU accuse le Maroc d’espionner ses sujets

Un nouveau rapport de l’ONU a accusé le Maroc d’espionner ses sujets dans le cadre d’un programme complet de surveillance qui viole la vie privée des citoyens

Deux rapports spéciaux des Nations-Unies, qui seront examinés le mois prochain, considèrent le Maroc comme un pays où les violations des droits humains sont généralisées.

Le rapport du rapporteur sur le droit de rassemblement et d’association et celui sur la liberté d’opinion et d’expression accusent le Maroc de violer les libertés de ses citoyens et activistes, notamment par l’utilisation de logiciels d’espionnage israéliens et britanniques.

Le rapport qui sera présenté à la 41ème session du Conseil des Droits de l’homme de Genève, accuse le Maroc et d’autres pays d’utiliser abusivement des logiciels d’espionnage, comme Vinvicer et Pegasus, pour espionner les activistes de la société civile, suivre leurs activités et mouvements.

Le rapport du rapporteur onusien sur les rassemblements pacifiques apportes des détails sur la société britannique BAE Systems qui est non seulement une des grands producteurs d’armement mais aussi des pays exportateurs de vigilance massive. Ce rapport calssifie le Maroc parmi les pays où les violations des droits de l’homme sont courantes et qui utilisent les techniques de l’entreprise anglaise pour contrôler ses sujets.

Tags : Maroc, ONU, espionnage, BAE Systems, logiciels d’espionnage, hacking, surveillance,


Publié

dans

par

Étiquettes :

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :