L’ultime manœuvre du Maroc pour empêcher la réunion du Conseil africain de paix et de sécurité

 Imen H.


Le journal kényen « Daily Nation », a dévoilé aujourd’hui, samedi, une partie des coulisses de la réunion du Conseil de paix et de sécurité de l’Union africaine qui a eu lieu mercredi dernier.

En effet, selon le « Daily Nation » le Maroc a mené des manœuvres secrètes pour empêcher la tenue de la réunion du Conseil de sécurité et de paix sur le Sahara occidental.

« Le Maroc a exercé une forte pression avant la réunion du Conseil africain de paix et de sécurité, alors que le ministre marocain des affaires étrangères Nasser Bourita a appelé son homologue kényen Raychelle OMAMO et lui a présenté des justifications et des faussetés fragiles sur l’absence de consensus sur la question Sahara au sein du conseil africain de paix et de sécurité, et que la réunion menacerait la division du Conseil », rapporte le journal.

La même source, a également indiqué qu’ « un autre Marocain a contacté l’ancien Premier ministre kényen, qui est actuellement le haut représentant de l’Union africaine pour le développement des infrastructures Raila Odinga, pour le persuader d’intervenir auprès du président kényan pour empêcher ou reporter la réunion ».

Le journal kenyen, a confirmé que l’ambassadeur du Maroc au Kenya, «Al Mukhtar Gambo», avait tenté d’empêcher la rencontre contre l’Algérie, l’accusant de saboter la médiation menée par les Nations unies en imposant un processus parallèle à travers le Conseil africain de paix et de sécurité. En réponse aux initiatives du Maroc, le Kenyaa affirmé que la question sahraouie a toujours été parmi les questions centrales qui travaillent pour la diplomatie pour promouvoir la paix et la sécurité en Afrique.

Le journal a conclu que « les multiples tentatives et pressions du Maroc n’ont pas empêché le président kényen  de convoquer la réunion du mardi 09 mars, lorsqu’il a pris des décisions importantes en faveur de la question sahraouie, notamment l’activation du rôle de l’Union africaine dans les efforts internationaux, et la nomination de l’envoyé spécial de l’UA, Joaquim Chissano, pour diriger les consultations et les contacts entre la RASD et le Maroc pour mettre en œuvre les décisions de la réunion.

Maghreb Info, 13 mars 2021

Tags : Sahara Occidental, Maroc, Union Africaine, Conseil de Paix et Sécurité,




Publié

dans

par

Commentaires

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :