Algérie : Soutien total à la rupture avec le Maroc

Algérie, Maroc, rupture des relations, 

PARTIS ET ASSOCIATIONS SOUTIEN TOTAL
Des partis et des associations ont exprimé leur appui à la décision de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc tout en saluant une position qualifiée de souveraine et de responsable.
Le RND a exprimé dans un communiqué «son soutien total» à la décision de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc, qualifiant celle-ci de «décision souveraine qui préserve les intérêts de l’Algérie et de son peuple face aux menaces et aux provocations d’un pays voisin.
«Le RND qui n’a eu de cesse, lors de pré- cédentes prises de position, de mettre en garde contre la dangerosité des actes hostiles émanant en permanence du Royaume marocain, appelle le gouvernement algérien à être intransigeant avec ce dernier et à prendre les mesures nécessaires face aux pratiques déplorables du régime marocain et qui sont en violation du principe de bon voisinage», liton dans le communiqué.
De son côté, le FLN a salué «la position ferme» de l’Etat de rompre ses relations diplomatiques avec le Maroc, en la qualifiant de «réfléchie et responsable». «Le FLN salue la position ferme de l’Etat algérien, qui s’est réservé le droit de mettre en œuvre sa stratégie de répondre de manière appropriée aux provocations du Makhzen», a précisé le communiqué, ajoutant que cette décision «est souveraine, réfléchie et responsable, motivée par de nombreuses preuves et faits connus confirmant que l’hostilité du régime marocain a monté d’un cran envers l’Algérie, en tentant de porter atteinte à l’unité nationale, en abritant et en soutenant un mouvement hostile, classé « mouvement terroriste » par notre pays».
Il «est devenu clair que ce régime utilise certains traîtres et sbires pour envenimer la situation interne de notre pays», poursuit la même source. Par ailleurs, le Mouvement El Bina a noté que cette action était attendue et qu’elle est pleinement justifiée après les attaques du Maroc contre l’Algérie et qui transgressent toutes les conventions diplomatiques et les obligations de bon voisinage tout en offrant une tribune à une puissance étrangère pour commettre des agressions contre le pays.
Le Mouvement note que la position de l’Algérie est synonyme de la protection de la dignité du peuple et exprime un soutien ferme à la question palestinienne tout en exprimant que le Maroc puisse revenir sur ses positions.
Le parti de Sawt Echaab a indiqué que «rompre les relations en cette circonstance est logique, notamment quand il s’agit d’un pays voisin n’ayant pas respecté les droits de son voisin ni l’histoire commune entre les deux peuples», soulignant que «le Royaume marocain n’a pas pris l’initiative de clarifier plusieurs manquement en tête desquels le dernier faux-pas de son représentant à l’ONU qui a évoqué un prétendu droit «du peuple kabyle» à l’autodétermination, en violation flagrante de la souveraineté nationale en sus des déclarations hostiles du ministre sioniste contre l’Algérie depuis le Maroc».
Le président de l’association Machâal Echahid, Mohamed Abad, a soutenu en marge d’une conférence historique sur le thème des opérations des fidayine en France, que la décision de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc est justifiée du fait que le pays n’accorde pas d’intérêt aux propositions de l’Algérie ayant de bonnes bases en ligne droite de sa tradi- tion de sagesse.
Au nom de l’association et en tant que citoyens «nous soutenons et nous appuyons la position de l’Algérie», a-t-il dit. En outre les membres du Comité national algérien de solidarité avec le peuple sahraoui (CNASPS) ont déclaré avoir pris connaissance avec une profonde satisfaction la décision de rompre les relations diplomatiques.
Le forum civil pour le changement a noté que le peuple, la classe politique et la société civile sont appelés à resserrer les rangs pour faire face aux menaces provenant du royaume.
Synthèse Ahmed Mesbah
El Moudjahid, 26/08/2021

Publié

dans

par

Commentaires

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :