La CE propose son aide pour résoudre le conflit entre le Maroc et l'Algérie

Maroc, Algérie, Commission Européenne, CE, Union Européenne, #Maroc, #Algérie,


Bruxelles, 26 août (EFE) .- La Commission européenne (CE) a proposé jeudi son aide à l’Algérie et au Maroc pour les aider à surmonter le conflit diplomatique survenu après l’annonce par Alger de la rupture des relations avec Rabat, son voisin et rival d’influence en Afrique du Nord. 
« L’Union européenne est toujours prête à soutenir et à assister ses partenaires, sur demande, lorsqu’il s’agit de parvenir à une solution à tout conflit », a déclaré le porte-parole de la Communauté étrangère, Peter Stano, lorsqu’on lui a demandé si l’Union européenne pourrait jouer ce rôle dans la crise diplomatique actuelle. 
Le porte-parole a déclaré que l’UE était confiante dans une solution diplomatique rapide qui profiterait aux deux pays, qu’elle considérait comme des « partenaires importants » pour le bloc communautaire, ainsi qu’à ses populations et à la région méditerranéenne dans son ensemble. 
« Nous sommes prêts à soutenir l’Algérie et le Maroc dans tous leurs efforts pour trouver une solution diplomatique et durable à la situation actuelle », a déclaré le porte-parole. 
Le ministre algérien des Affaires étrangères, Ramtane Lamamra, a annoncé dimanche la décision de son pays de rompre les relations diplomatiques avec le Maroc après avoir entendu les recommandations du Haut Conseil de sécurité et en réponse à ce qu’il a qualifié d’actes hostiles du Maroc. 
Il a notamment évoqué le soutien apporté à ce que son ambassadeur auprès de l’ONU a appelé le droit à l’autodétermination du « peuple courageux de Kabylie », une région à majorité berbère du nord de l’Algérie. 
A cet argument, il a ajouté la décision du Maroc d’établir des relations diplomatiques avec l’Etat d’Israël en échange de la reconnaissance de la souveraineté marocaine sur les territoires qu’il occupe depuis 1975 au Sahara occidental et les récentes déclarations du ministre israélien des Affaires étrangères, Yair Lapid, lors de sa visite officielle historique au Maroc le 11 août. EFE

Publié

dans

par

Commentaires

Laisser un commentaire

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :