A l’ONU, le Maroc évite de provoquer la Russie et la Chine

Date : 3 avril 2014
Lieu : Conseil de Sécurité
Objet : Assemblée Générale des Nations Unies/Projet de résolution sur la Syrie
Le représentant permanent propose de ne pas provoquer la Russie et la Chine. « En ce qui concerne l’attitude à adopter vis-à-vis de ce projet de résolution, cette Mission n’est pas favorable à son parrainage par le Maroc, en raison du timing de son vote qui coïncide avec les tractations sur la Question Nationale », dit-il.
« En effet, il n’est pas de notre intérêt de provoquer, par une telle initiative, ni la Russie ni la Chine qui opposent tout ce qui peut être apparenté à un changement de régime par l’ONU », précise Loulichki.
« En outre, la substitution d’une opposition à un gouvernement en place – quelque soit par ailleurs la contestation de sa légitimité- dans une organisation régionale et à fortiori internationale, constitue un précédent dangereux », conclue-t-il.


Publié

dans

par

Étiquettes :

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :