Qatargate: des comptes offshore sont recherchés au Panama

Tags : Moroccogate, Qatargate, Maroc, corruption, Marocleaks, Mohamed Belahrach, Sahara Occidental, Eva Kaili, Maddalena Kaili, DGED, Parlement Européen, Antonio Panzeri, Francesco Giorgi, Fight Impunity, No peace without justice,

Les comptes offshore de Kaili sont recherchés. Et le PD votera pour la levée de l’immunité de son député européen Cozzolino.

Non seulement des valises pleines d’argent liquide éparpillées dans Bruxelles, mais aussi des comptes dans des paradis offshore.

Le Qatargate risque de s’étendre encore plus, et pas seulement du point de vue des députés européens impliqués.

Les autorités grecques ont demandé à l’État du Panama des informations sur un compte au nom de l’ancienne vice-présidente de l’Europarlement, Eva Kaili, et de ses parents, et déposé à la banque locale Bladex. C’est là que, selon l’autorité grecque de lutte contre le blanchiment d’argent, vingt millions d’euros de provenance qatarie auraient pu être versés. Cela pourrait ouvrir un nouveau volet dans l’enquête qui a balayé l’Europarlement, tout comme le PD (Parti démocratique) a donné un oui ferme à la levée d’immunité demandée par les enquêteurs belges pour les députés socialistes Marc Tarabella et Andrea Cozzolino.

Un autre volet de l’enquête, celui des relations entre l’UE et les pays liés à l’affaire, le Qatar et le Maroc en premier lieu, pourrait connaître des nouvelles dans les prochaines heures, lorsque le Haut représentant pour la politique étrangère Josep Borrell atterrira dans le pays du Maghreb pour une mission de deux jours. Rien n’a filtré de l’UE concernant le voyage de Borrell, mais il est probable que Qatargate soit sur la table. Notamment parce que, au moins au niveau europarlementaire, les relations entre l’UE et les États non membres de l’UE ne redeviendront pas ce qu’elles étaient auparavant.

Un reportage du journal belge Le Soir a retracé toutes les réunions que, dans les coulisses du vote du Parlement européen sur le respect des droits de l’homme au Qatar, les enquêteurs ont passées au crible. Un parmi tous. Le 10 octobre, le luxueux hôtel Steigenberger Wiltcher’s de Bruxelles a accueilli le ministre qatari du travail, Al Marri, et son bras droit, Boudejellal B., dit « l’Algérien », tous deux en mission dans la capitale belge. C’est là que Giorgi et Panzeri se sont présentés. Les deux sont montés dans la suite 412. La réunion a duré une heure et demie. A 19h21, Panzeri et Giorgi ont quitté la suite et, selon les enquêteurs, avaient un sac supplémentaire avec eux que lorsqu’ils sont entrés », écrit Le Soir.
ANSA, 03/01/2023

#Qatargate #Qatar #Parlement_Européen #Eva_Kaili #Antonio_Panzeri #Francesco_Giorgi #Marocleaks #Maroc #Mohamed_Belahrach #Moroccogate #DGED #Yassine_Mansouri

Commentaires

Une réponse à “Qatargate: des comptes offshore sont recherchés au Panama”

  1. […] via Marocleaks, 03/01/2023#Qatargate #Qatar #Parlement_Européen #Eva_Kaili #Antonio_Panzeri #Francesco_Giorgi […]

Blog at WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :