Revue de presse du jeudi 2 Avril 2020

*Akhbar Al Yaoum (Une) : Des contacts continus entre le roi et Benkirane pour contourner la crise des cahiers des charges. Les contacts ont eu lieu le dimanche soir et le lundi matin.

*Al Massae (P 3) : Abdelali Hamieddine : « Salim Cheikh et Samira Sitaïl qui ne sont que des salariés d’une société anonyme mènent une rébellion contre le ministre de la Communication et Fayçal Laraïchi qui est un haut cadre de l’Etat et leur supérieur hiérarchique a choisi de fermer les yeux et appyer implicitement sur cette rébellion et tenir des propos ambigus. C’est pourquoi le chef du gouvernement a senti qu’il y a des parties influentes qui ont donné le feu vert à ces personnes pour mener leur rébellion ».

*Al Massae (Une) : Lahbib Choubani : « les directeurs du pôle public qui mènent une cabale contre El Khalfi doivent se tenir à leur rôle de fonctionnaires travaillant dans le cadre de la constitution et non selon une logique qui leur est propre ». Le ministère de la Communication pourrait boycotter le conseil d’administration de 2M qui se tiendra aujourd’hui mardi parce qu’il n’a pas jusque-là reçu d’invitation.

*Al Ahdath Al Maghribia (Une) : L’idéologie du « MUR » marche sur le programme du gouvernement. La lutte pour les portefeuilles ministériels ont fait oublier aux alliés de Benkirane de préciser le programme gouvernemental. Les ministres du PJD sont membres du MUR et sont obligés d’appliquer ses visions.

*Al Ittihad Al Ichtiraki (Une) : Mustapha El Khalfi répond à Salim Cheikh et dévoile la faillite de 2M.

*Assabah (P 3) : Benkirane mobilise sa majorité pour soutenir les cahiers des charges. Des parlementaires du PJD ont menacé de recourir à la rue pour affronter les contempteurs des cahiers des charges.

*Assabah (Une) : Des commissions parlementaires vont enquêter sur des organismes accusés de prévarication.

*Assabah (Une) : Mezouar se réconcilie avec le courant réformateur au sein du RNI. Une rencontre entre le président du RNI et Abdelhadi Alami abouti à un consensus autour de Mezouar.

*Al Massae (Une) : Le 20 février se réveille et descend à al rue contre El Himma et Le Makhzen.

*Al Ittihad Al Ichtiraki (Une) : La RAM veut poursuivre Reuters en justice parce qu’elle a publié une information erronée sur l’entrée d’un partenaire stratégique dans son tour de table.

Tags : Maroc, presse,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :